L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Assassinat de Samuel Paty : un numéro vert national pour soutenir les enseignants

Hamza Hizzir
Publié le 18 octobre 2020 à 10h58
L'émotion des enseignants après l'attentat meurtrier visant un de leurs collègues.

L'émotion des enseignants après l'attentat meurtrier visant un de leurs collègues.

Source : AFP

CELLULE D'ECOUTE - Le ministère de l'Éducation nationale a mis en place un numéro vert, accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, pour tous les personnels, après l'attentat de vendredi à Conflans-Sainte-Honorine.

De l'onde de choc au traumatisme, la bascule peut vite s'opérer. Et c'est peu dire que la communauté enseignante a été particulièrement secouée par l'émotion en apprenant la décapitation d'un professeur d'histoire-géographie vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). En conséquence de quoi, le ministère de l'Education nationale a annoncé la mise en place d'une cellule d'écoute nationale, spécifiquement dédiée aux personnels.

Il s'agit d'un numéro vert, accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, offrant une oreille attentive et un éventuel soutien psychologique à des individus en détresse. "Nous avons aussi alerté samedi les recteurs sur le fait d’être plus attentifs que jamais pour agir le plus efficacement et rapidement possible", a indiqué, ce dimanche 18 octobre sur les ondes d'Europe 1, Nathalie Elimas, secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire, en annonçant ce dispositif.

En parallèle, la "cellule ministérielle de veille et d’alerte (CMVA), sollicitée en cas d’atteinte à la laïcité, va être renforcée, pour agir plus fort et plus vite". Cette cellule, déjà existante depuis trois ans, s'appuie sur les équipes "valeurs de la République", formées à la disposition des académies, qui peuvent être sollicitées par téléphone par un enseignant en cas de question ou d’incident relatif à la laïcité, et pouvant même se déplacer physiquement dans les classes pour répondre aux questions. Enfin, la secrétaire d'Etat prône un "travail sur le sujet de la laïcité en classe, sur ce que c’est, auprès de nos professeurs et de l’ensemble de nos personnels", et un renforcement "de la formation aux valeurs de la république au sens large".


Hamza Hizzir

Tout
TF1 Info