Guerre Israël-Hamas : la sécurité renforcée en France autour des synagogues et des écoles

par E.R. avec AFP
Publié le 7 octobre 2023 à 21h59

Source : JT 20h WE

Gérald Darmanin a demandé aux préfets de renforcer la sécurité autour des lieux de culte juifs après l'attaque lancée par le Hamas palestinien en Israël.
À Paris, Marseille ou encore Strasbourg, la sécurité est passée à un niveau supérieur.
Une réunion de sécurité se tiendra dimanche matin place Beauvau.

Après l'attaque lancée ce samedi par le Hamas palestinien contre Israël, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets le renforcement "immédiat" de la sécurité autour des lieux de culte et établissements scolaires juifs dans plusieurs villes de France. 

A Paris, Marseille, Lyon ou encore Strasbourg, la sécurisation des lieux de cultes israélites, déjà renforcée en raison des fêtes célébrées depuis mi-septembre et le début de la nouvelle année juive, est passé à un niveau supérieur, selon les directives envoyées par le ministre aux préfets dans un télégramme. 

"Alors que des attaques terroristes menées depuis Gaza frappent Israël, je vous demande de renforcer immédiatement la vigilance, la sécurité et la protection des sites de la communauté juive en France", a écrit le ministre, appelant notamment à une "présence statique visible et systématique", "la mobilisation des services de police municipale" et "l'engagement des militaires de l'opération 'Sentinelle'".

Des mesures déjà appliquées dans plusieurs villes

Dans l'est de la France, une présence continue autour des synagogues, dont la grande synagogue de Strasbourg, et des écoles, s'organise, selon Pierre Haas, délégué régional du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Est. Du côté de Marseille, "des renforts et patrouilles" répartis entre police nationale et forces Sentinelle ont lieu sur "des points fixes", a indiqué une source policière.

Dans le Nord, les forces de sécurité sont "plus présentes" et portent "une attention particulière" à ces lieux, selon la préfecture. Le préfet de police de Paris a quant à lui demandé "une vigilance accrue à ses effectifs sur toute l'agglomération parisienne" et un dispositif "encore renforcé dans le contexte international", selon une source policière.

Samedi matin, depuis Toulouse où il était en déplacement, Gérald Darmanin avait indiqué qu'à la demande du président Emmanuel Macron, il avait été "déjà donné comme ordre aux préfets de protéger les lieux communautaires", précisant qu'il n'y avait actuellement "aucune menace". Une réunion de sécurité se tiendra dimanche matin place Beauvau, a indiqué l'entourage du ministre.


E.R. avec AFP

Tout
TF1 Info