Attentat des Champs-Élysées

Le père du tueur des Champs-Élysées sera jugé pour apologie du terrorisme

Tanguy Hamon
Publié le 1 mai 2017 à 6h14
Le père du tueur des Champs-Élysées sera jugé pour apologie du terrorisme

JUSTICE - Placé en garde à vue vendredi soir après avoir menacé des policiers dans un commissariat de Seine-Saint-Denis, le père du terroriste des Champs-Elysées sera jugé en juin pour apologie du terrorisme et menaces de mort.

Il avait décidé d’aller se plaindre au commissariat de Noisy-le-Grand car le maire de Chelles avait refusé d’inhumer son fils dans le cimetière municipal. Ivre, il s’était alors mis à insulter et menacer les policiers. Le père de Karim Cheurfi, l’homme qui a assassiné un policier sur les Champs-Élysées le 20 avril, a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Bobigny le 9 juin prochain, pour menaces de mort sur personne dépositaires de l’autorité publique, ainsi que pour apologie du terrorisme.

Selon une source proche du dossier, il avait lancé aux policiers que si son fils n’avait pas tué le policier, c’est lui-même qui l’aurait fait. Des propos qu’il a ensuite nié avoir tenus. Dans l’attente de son procès, il a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de soins.

Lire aussi

Le 20 avril, son fils, âgé de 39 ans, a assassiné le policier Xavier Jugelé de deux balles dans la tête sur les Champs-Elysées. Il a également blessé deux autres fonctionnaires et une Allemande, avant d’être abattu. Une attaque immédiatement revendiquée par l’Etat islamique. 

La famille du terroriste aurait sollicité la ville de Chelles, où le terroriste résidait, pour l’inhumer. Selon nos informations, si des renseignements ont effectivement été requis, aucune demande n’était encore formalisée ce week-end. 


Tanguy Hamon

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info