TRAGÉDIE - La mère de Yannis, 4 ans, raconte le cauchemar qu'elle a vécu, le 14 juillet, lorsque son enfant s'est fait tuer. Un témoignage poignant diffusé dans Sept à Huit ce dimanche.

Comme beaucoup de familles, ils étaient venus sur la promenade des Anglais, ce soir du 14 juillet, pour admirer le feu d'artifice. Désormais, le petit Yannis, 4 ans, fait partie des 84 victimes de l'attentat de Nice. "Il était en train de s'amuser avec d'autres enfants quand il a été fauché". La maman du petit Yannis est inconsolable. 

La soirée terminée, le groupe a remonté la Promenade des Anglais pour regagner leur voiture. Yannis joue un peu plus loin avec ses copains. Au moment de l'arrivée du camion, le père de Yannis, Mickaël, a "juste eu le temps d'attraper [sa] femme de l'éjecter et de [se] coucher".

"Je savais qu'il était déjà mort"

Quand il a vu son fils par terre, il savait qu'il était trop tard. Il témoigne dans Sept à Huit : "Je l'ai pris dans mes bras, je l'ai serré dans mes bras. Je suis parti en courant, je ne me suis jamais senti aussi seul. Je savais qu'il était déjà mort".

Son fils dans les bras, Mickaël court en direction de l'hôpital situé à 2 kilomètres. Il est aidé par trois jeunes en voiture. Pris en charge par les médecins, le petit garçon décédera à l'hôpital. Depuis le drame, Samira, la maman, est inconsolable. "Il est mort avec le sourire".

A LIRE AUSSI
>>  Attentat de Nice : la famille du petit Killian lance un appel aux dons
>>  Attentat de Nice : le sentiment de culpabilité de ceux qui ont survécu
>>  Attentat de Nice : à midi lundi, la France va se figer pour une minute de silence


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info