Aube : deux couples soupçonnés d’avoir escroqué une quinzaine de personnes âgées

William Molinié
Publié le 29 mars 2017 à 7h00
Aube : deux couples soupçonnés d’avoir escroqué une quinzaine de personnes âgées
L'essentiel

POLICE – Deux hommes et deux femmes ont été interpellés pour une quinzaine d’escroqueries visant des personnes âgées du département.

Les escroqueries, un business en famille. Selon nos informations, deux couples originaires de la région parisienne ont été interpellés lundi matin, soupçonnés par les policiers de la sûreté départementale de l’Aube d’avoir escroqué une quinzaine de personnes âgées, majoritairement dans l’Aube, mais aussi en Seine-et-Marne et dans l’Yonne. Les premiers faits remontent à mars 2016, mais les deux couples étaient très actifs dans la région de Troyes depuis novembre dernier.

Le mode opératoire était sensiblement le même à chaque fois. "A bord d’une voiture, ils repèrent dans les zones pavillonnaires les personnes âgées vulnérables", explique à LCI une source policière. Une fois leur future victime ciblée, l’un d’entre eux se présente à la porte en se faisant passer pour un livreur, prétextant délivrer un colis, casque de moto sous le bras.

Préjudice de 21.000 euros

"Il demande de payer une commission d’1,80€, en carte bancaire", poursuit la source. C’est alors que la victime compose son numéro de carte sur un faux terminal. "Ensuite, soit il vole la carte, soit il parvient à remettre une fausse carte. De sorte que la victime ne se rende compte tardivement de l’escroquerie, afin de faire des retraits frauduleux rapidement."

Au cours des perquisitions, les policiers ont saisi différents objets achetés avec l’argent de ces vols. Le montant total du préjudice est estimé à 21.000 euros. "Il s’agit d’une équipe très active, chevronnée", ajoute cette source policière.

L’homme de 42 ans, le plus âgé, est présenté comme le "leader". Sa compagne, 38 ans, reconnaît les faits en garde à vue mais dit avoir été sous son "emprise". L’autre couple est plus jeune. Il s’agit du frère de la femme, âgé de 19 ans, et sa copine, du même âge. Tous les quatre seront présentés à la justice ce mercredi matin.