L'homme soupçonné d'avoir frappé ses jumeaux à la hache a été interpellé

A.S
Publié le 9 janvier 2023 à 14h28, mis à jour le 9 janvier 2023 à 22h20

Source : Sujet TF1 Info

Un père de famille en fuite a été interpellé ce lundi.
Il est soupçonné d'avoir frappé ses deux jumeaux de 11 ans à la hache dans la nuit de vendredi à samedi à Montreuil-sur-Barse (Aube).
Il s'est également attaqué à son ex-femme avant d'incendier sa maison.

Plus de deux jours de cavale. Dimanche 8 janvier au soir, la gendarmerie de l'Aube avait lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver un homme soupçonné de plusieurs agressions et délits dans la nuit de vendredi à samedi à Montreuil-sur-Barse, commune de 307 habitants située à quelques kilomètres au sud-est de Troyes dans l’Aube. L'individu a été interpellé ce lundi soir, a annoncé la procureure de la République Julie Bernier. 

"Il a été placé en garde à vue à 19h35 des chefs de tentative d’assassinat et destruction d’un bien par incendie", a précisé dans un communiqué la procureure. Selon cette dernière, c’est grâce à un signalement "qu’il a été découvert et interpellé ce soir, dans la zone des recherches, à plusieurs kilomètres du lieu des faits". Le suspect est soupçonné d'avoir frappé ses deux jumeaux âgés de 11 ans à la hache. Il est également soupçonné d'avoir frappé son ex-compagne avant d'incendier sa maison et de prendre la fuite en voiture.

"Le véhicule du suspect, qui a été abandonné, a été découvert à quelques kilomètres de la maison. Des traces de sang ont été retrouvées dans sa voiture et sur sa trajectoire de fuite. Il se peut qu'il soit blessé", avait indiqué à TF1info Julie Bernier, procureure de la République de Troyes.

Gendarmerie de l'Aube

Une enquête ouverte par le parquet de Troyes

Les trois victimes ont été rapidement prises en charge par les secours. "Le pronostic vital des enfants n'est pas engagé, mais ils présentent des blessures très graves dues à des coups multiples, ajoute la magistrate. La maman a quant à elle été blessée au niveau des mains en tentant de s’interposer. Ses blessures sont légères, mais elle est très choquée".

Le parquet de Troyes a ouvert une enquête pour des faits de "tentatives d'assassinat et destruction par incendie". 

Il n'avait pas le droit d'aller chez son ex

Quant au profil du suspect, la procureure nous a précisé que l'homme recherché est âgé de 46 ans. "Le couple, qui n'était pas marié, était séparé depuis le mois d'août. Lui vivait sur Troyes et elle à Montreuil-sur-Barse. L'épouse avait récemment fait une requête concernant le droit du papa sur les enfants. Ce dernier a été mis au courant de cette requête la semaine dernière. Est-ce le mobile, pour l'instant, on l'ignore", nous a confié dans la journée la magistrate. 

Par ailleurs, selon le parquet, la mère de famille avait fait une procédure en août dernier pour des faits de violence. L'époux avait été convoqué à l'automne par le tribunal et s'était vu notifier un certain nombre d'interdictions parmi lesquelles celles de ne pas paraître au domicile de son ex, ce qu'il a enfreint vendredi dernier. 

La hache n'a pas été retrouvée

 "Si vous avez aperçu le suspect ou si vous pouvez apporter des éléments utiles aux autorités, il faut contacter immédiatement la gendarmerie au 06 43 77 24 09 ou composer le 17 en cas d'urgence", avait indiqué la gendarmerie de l'Aube dans son appel à témoins. Elle soulignait également qu'il fallait "éviter tout contact avec l'intéressé". La procureure de Troyes nous avait précisé que "la hachette qu'il aurait utilisée n'a pas été retrouvée".


A.S

Tout
TF1 Info