Beauvais : la justice ordonne la "réouverture provisoire" de la mosquée, fermée pour apologie du djihad

Idèr Nabili
Publié le 16 mai 2022 à 12h17
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le tribunal administratif d'Amiens a ordonné ce lundi la "réouverture provisoire" de la grande mosquée de Beauvais.
En décembre, ce lieu de culte avait été fermé six mois par la préfecture de l'Oise pour des prêches d'un imam faisant notamment l'apologie du djihad armé.

La grande mosquée de Beauvais va rouvrir ses portes. Le juge des référés du tribunal administratif d'Amiens a ordonné ce lundi sa "réouverture provisoire", rapporte l'AFP, alors que la préfecture de l'Oise avait imposé sa fermeture en décembre dernier, pour six mois. En cause, les prêches d'un imam "incitant à la haine", "à la violence" et "faisant l'apologie du djihad", avait-elle justifié.

Des "changements intervenus" dans l'organisation de la mosquée

Le tribunal administratif d'Amiens, qui avait rejeté le 31 décembre dernier un recours en référé-liberté demandant la suspension de l'arrêté préfectoral, fait finalement machine arrière. Le juge met en avant "les changements intervenus" depuis sa fermeture, "notamment l'éviction du précédent imam" mais aussi "l'effacement du contenu de ses prêches et des textes qui y étaient liés sur les comptes des réseaux sociaux de l'association gestionnaire".

En ce sens, "le maintien de la fermeture de la mosquée" malgré ces changements "porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte", ajoute le tribunal. Les responsables de la grande mosquée de Beauvais avaient réclamé sa réouverture vendredi 13 mai, assurant avoir "corrigé" les "dysfonctionnements".


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info