FAIT DIVERS – La garde à vue de la mère d'une petite fille de 11 mois retrouvée morte samedi en fin d'après-midi dans un appartement situé dans un immeuble de Portes-lès-Valence (Drôme) a été levée ce lundi. La jeune femme âgée de 25 ans était entendue depuis dimanche par les enquêteurs après que sa fillette a été découverte noyée dans quelques centimètres d'eau, tandis que la baignoire avait débordé.

Le corps de la fillette retrouvée noyée dans son appartement sera autopsié mardi matin. Lundi, 48 heures après le drame qui s'est joué à Portes-lès-Valences, la garde à vue de la maman a été levée.

Samedi, vers 16 h 30, les pompiers avaient été appelés pour une inondation dans un appartement de la commune de la Drôme par la voisine du dessous. A leur arrivée, les secouristes ont découvert "dans quelques centimètres d'eau" le corps sans vie d'un bébé. Agée de 11 mois, la fillette a été retrouvée inanimée, gisant dans le couloir, tandis que sa sœur, âgée de 2 ans, était indemne.

Partie chez la voisine

La mère de famille, âgée de 25 ans, qui vivait seule avec ses deux enfants, "était montée quelques minutes, selon ses dires, chez la voisine du dessus, en laissant le robinet de la baignoire ouvert", a précisé dimanche le procureur de la République de Valence, Alex Perrin.

Hospitalisée samedi soir en état de choc, la jeune femme a été placée dimanche matin en garde à vue pour "qu'elle explique en détail dans quelles conditions les faits se sont déroulés", a ajouté le procureur.

Ce lundi, cette garde à vue a été levée. Le Procureur de la République Alex Perrin n'a pas pris la décision d'éventuelles poursuites. Pour lui, selon France Bleu Drôme Ardèche , "la mère a certes commis une imprudence mais il s'interroge pour savoir s'il doit y avoir une réponse pénale".

>>  Un bébé meurt dans l’inondation de l’appartement : la mère en garde à vue


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info