Bébés retrouvés dans un congélateur : la suspecte mise en examen, ce que l'on sait du drame

A.S
Publié le 2 décembre 2022 à 15h55, mis à jour le 2 décembre 2022 à 20h11
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Deux bébés ont été découverts dans le congélateur d'une habitation à Bédoin, près de Carpentras.
La résidente des lieux a été mise en examen et écrouée.
Une autopsie des deux corps sera pratiquée lundi.

Les gendarmes de Mormoiron sont intervenus jeudi matin au domicile d'une femme âgée de 41 ans à Bédoin, près du mont Ventoux, dans le Vaucluse.

Dans son congélateur, les enquêteurs ont retrouvé deux bébés congelés. Les techniciens en investigation criminelle ont fait les constatations sur place tandis qu'un médecin légiste a délivré deux certificats de décès. 

Alors qu'Hélène Mourges, procureure de la République de Carpentras, a donné ce vendredi en début d'après-midi une conférence de presse, TF1info fait le point sur ce drame qui n'est pas sans rappeler l'affaire Véronique Courjault. 

Un appel aux gendarmes

C'est un homme, qui, mercredi soir, a contacté les gendarmes de Mormoiron. Sans que l'on sache précisément ce qu'il leur a dit, cet individu a au moins été fait état dans la conversation de la (possible) présence de bébés décédés chez une femme domiciliée à Bédoin. Le lien entre cet appelant et la femme désigné n'a pas été précisé ce vendredi par la procureure de la République de Carpentras qui a parlé d'un "tiers".

Les corps retrouvés jeudi

Quelques heures après l'alerte, les militaires se sont rendus chez cette femme âgée de 41 ans. Au cours de la perquisition qui y a été menée, ils ont découvert les corps de deux nouveaux-nés décédés. Des équipes ont immédiatement été appelées en renfort. Des constatations et relevés ont été réalisés par les techniciens en investigation criminelle. Un médecin légiste a réalisé un examen de corps et délivré les deux certificats de décès avec obstacle médico-légal. 

La résidente mise en examen et écrouée

La résidente de cette habitation, considérée comme la principale suspecte, a été interpellée et placée en garde à vue jeudi matin à 11 h 05 du chef de "meurtre sur mineur de 15 ans". Après avoir été soumise à des examens psychologiques et psychiatriques, elle a été mise en examen et écrouée, a annoncé le parquet vendredi soir. 

"Ses déclarations demeurent évolutives sur le déroulement des faits, avait indiqué plus tôt Hélène Mourges, procureure de la République de Carpentras. Je pense que dans ce dossier, les investigations techniques et scientifiques qui vont être réalisées vont pouvoir permettre d'asseoir déjà un certain nombre de certitudes, tant sur les circonstances que sur les causes des décès". 

Est-elle la mère des deux bébés ? "Scientifiquement, nous attendons confirmation ou pas de la filiation de ces enfants, a souligné la magistrate qui a précisé également ignorer à ce stade s'il s'agissait ou non de jumeaux.

Les corps autopsiés lundi

"Les autopsies des corps seront réalisées lundi à 10 heures à l'institut médico-légal du centre hospitalier de Nîmes afin de déterminer les causes et les circonstances exactes de la mort", a fait savoir la procureure de la République.

Le parquet de Carpentras s'est dessaisi au profit du pôle de l'instruction du tribunal judiciaire d'Avignon compte tenu de la qualification criminelle. La présentation au tribunal judiciaire d'Avignon devait avoir lieu vendredi à 15h30. Les investigations et les auditions se poursuivent. 


A.S

Tout
TF1 Info