Benjamin Mendy : accusé de viols et agression sexuelle, le footballeur plaide non coupable

Benoit Leroy avec AFP
Publié le 23 mai 2022 à 15h52
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

Le défenseur français a nié en bloc l'ensemble des charges retenues contre lui, lors d'une audience ce lundi 23 mai.
La justice l'accuse de viols, de tentative de viol et d'agression sexuelle contre six femmes.
L'une des plaignantes était mineure au moment des faits.

Le défenseur de Manchester City ne change pas son axe de défense. Lundi 23 mai, l'international français Benjamin Mendy a plaidé non coupable dans le cadre des poursuites pour des faits de viols et d'agression sexuelle dont il fait l'objet. "Non coupable", a-t-il répété à plusieurs reprises devant un tribunal du nord-ouest de l'Angleterre. La justice le soupçonne d'avoir commis sept viols, une tentative de viol et une agression sexuelle sur six femmes.  

Les neuf chefs d'accusation concernent des faits qui se seraient déroulés entre fin octobre 2018 et août 2021. Toutes les agressions auraient eu lieu à son domicile de Prestbury, près de Manchester. Le 26 août 2021, Benjamin Mendy avait été placé en détention provisoire, avant d'être libéré cinq mois plus tard après le versement d'une caution. Son procès doit avoir lieu le 25 juillet prochain. Soit quasiment un an après les premières révélations.

Le public avait découvert le dossier judiciaire lorsque le club de Manchester City avait annoncé - fin août 2021 - la suspension du joueur, en contrat jusqu'en 2023. Les Citizens avaient déboursé 52 millions de livres (soit 61,4 millions d'euros) pour s'offrir les services de Benjamin Mendy, à Monaco en 2017. Une somme record pour un défenseur.

Rapidement, la justice anglaise avait ensuite annoncé le placement en détention provisoire du champion du monde 2018. Dans un premier temps, les enquêteurs lui reprochaient quatre viols et une agression sexuelle sur trois femmes, dont une mineure. D'autres inculpations s'étaient ensuite ajoutées. 


Benoit Leroy avec AFP

Tout
TF1 Info