Blois : un homme armé d'un couteau interpellé dans une basilique

La rédaction, avec le service police-justice de TF1/LCI
Publié le 26 janvier 2022 à 11h13, mis à jour le 26 janvier 2022 à 11h33
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : DENIS CHARLET / AFP

Un individu a été interpellé mardi dans la basilique Notre-Dame-de-la-Trinité, à Blois (Loir-et-Cher).
Armé d'un couteau et porteur d'un Coran, il tentait de s'approcher de l'autel.
Âgé de 48 ans, il est connu de la police pour des braquages.

Il était environ 17h30 mardi quand les policiers sont intervenus dans la basilique Notre-Dame de la Trinité, à Blois (Loir-et-Cher), suite au signalement du comportement suspect d’un individu vêtu d’une djellaba qui voulait s’approcher de l’autel, un espace réservé aux ecclésiastiques. 

L'individu a été interpellé sans aucune résistance, selon les informations recueillies par le service police-justice de TF1 et LCI. Les policiers ont découvert sur lui un Coran, un tapis de prière et un couteau de 30 centimètres. 

Il faisait l'objet d'un suivi psychiatrique

Selon nos informations, l’homme était déjà venu récemment dans l’édifice et avait demandé à rencontrer un prêtre. Âgé de 48 ans, il n’est pas inconnu de la justice. Il porte en effet deux mentions à son casier judiciaire pour des braquages commis en 2015 et 2016 et fait l’objet d’un suivi par un psychiatre. 

L'individu est en revanche inconnu des services de renseignement et n’est pas fiché S. Selon le parquet de Blois, contacté par LCI, l’homme "n’a fait aucune menace, ni prononcé de paroles" dans la basilique. "Il n’y a pas de connotation terroriste à ce stade", nous a-t-on précisé. Le parquet national antiterroriste ne s’est pas saisi pour l’heure, mais reste en observation. 

Placé en garde à vue pour "port d’arme illicite" l’individu, qui s’est présenté en "apôtre de Jérusalem", devait voir un psychiatre ce mercredi matin.


La rédaction, avec le service police-justice de TF1/LCI