Bordeaux : un directeur d'école se suicide après la mise en examen de l'un de ses enseignants pour agressions sexuelles

par A.S
Publié le 27 juin 2023 à 12h17, mis à jour le 27 juin 2023 à 15h44

Source : Sujet TF1 Info

Le directeur d'un établissement catholique privé de Bordeaux, dont l'un des enseignants avait été mis examen vendredi pour agressions sexuelles sur mineurs, a été retrouvé mort lundi.
Le corps sans vie de cet homme a été découvert sur une voie de chemin de fer près d'Arcachon.
Le parquet a confirmé ce mardi les "intentions suicidaires" de la victime et sa culpabilité de ne pas avoir été "plus vigilant"

Un enseignant mis en examen et quatre jours plus tard, la mort du directeur d'école où il enseignait. En moins d'une semaine, l'école Saint-Genès La Salle de Bordeaux (Gironde) a connu deux événements qui ont bouleversé les parents, les élèves, mais aussi les autres professeurs de l'établissement. 

Vendredi dernier, le parquet de Bordeaux annonçait la mise en examen et le placement en détention provisoire d'un instituteur de cet établissement catholique prisé de la ville, pour des faits d'agressions sexuelles sur mineur de 15 ans, voyeurisme sur mineur et détention d'images pédopornographiques. Mardi matin, il confirmait à TF1info "le décès d'un homme, ouvant être le directeur de l'école, suite à un accident sur une voie de chemin de fer entre les gares de la Teste-de-Buch et d'Arcachon"

Cet après-midi, dans un communiqué, Frédérique Porterie, procureure de la République de Bordeaux, dévoile la succession d'événement qui a conduit à ce drame. Ainsi, dès le lundi matin, le directeur de l'école primaire "avait adressé un SMS au directeur diocésain dans lequel il indiquait qu'il ne serait pas présent à la réunion prévue ce jour-là et qu'il allait mettre fin à ses jours". Une enquête en disparition inquiétante était alors ouverte et confiée à la Sécurité départementale. 

À 18h45, un corps était retrouvé, avec, à proximité, les papiers d'identité du directeur de l'école Saint-Genès La Salle. Il a été formellement identifié ce mardi comme tel. "Les intentions suicidaires de l'intéressé semblent aujourd'hui confirmées par l'existence de deux écrits adressés à sa famille et à la DASEN (direction académique des services de l'Éducation nationale NDLR) au terme desquels le défunt évoquait à la fois son 'mal-être', sa 'responsabilité' de n'avoir pas été 'plus vigilant' et sa volonté de 'mettre fin à ses jours'".

Le directeur avait dénoncé l'enseignant au parquet

En dépit ces lettres, la magistrate souligne qu"én l'état actuel des investigations, aucun élément ne permet d'établir un quelconque lien entre le suicide du directeur et les faits reprochés à l'enseignant incarcéré".

Le professeur de 52 ans avait été interpellé après une classe découverte du bassin d'Arcachon à laquelle participaient trois classes. Le 19 juin, quatre élèves avaient informé une maman accompagnatrice que cet enseignant "les avait filmées sous la douche" en passant son téléphone portable sous la porte des cabines.

Le lendemain, le directeur de l'école avait signalé les faits au parquet de Bordeaux. Il s'était rendu sur place pour recueillir des témoignages d’élèves et signifier à l’enseignant qu’il devait quitter les lieux, selon le journal Sud Ouest.

D'autres photos et vidéos ont été trouvées sur l'ordinateur du mis en cause, dont des captures d’écran le montrant en train de procéder à des attouchements, selon le parquet.

Une cellule d'écoute mise en place

"Suite au décès du directeur de l'école Saint-Genès La Salle de Bordeaux, le rectorat de l'académie de Bordeaux apporte tout son soutien à sa famille, à la communauté scolaire et aux élèves", indiquait le rectorat dans un communiqué de presse lundi.

Ce mardi, une "cellule d'écoute" a été mise à disposition des élèves et des personnels de l'école, où doivent se rendre la directrice académique des services de l’Éducation nationale de la Gironde, le directeur diocésain de l’enseignement catholique du département, le délégué de tutelle ainsi que des assistantes sociales et une infirmière.


A.S

Tout
TF1 Info