Ce samedi, plusieurs malfaiteurs ont visé les vitrines du joaillier Harry Winston à Paris.
Après avoir fait mains basses sur plusieurs bijoux, les auteurs ont pris la fuite en deux-roues.
Ce n'est pas une première pour cette boutique de luxe, située avenue Montaigne dans le huppé 8ᵉ.

Ils ont choisi le week-end de la Pentecôte, déserté par de nombreux Parisiens, pour sévir. Ce samedi matin, vers 11h40, plusieurs malfaiteurs munis d'armes longues ont braqué le joaillier Harry Winston situé au numéro 29 de la prestigieuse avenue Montaigne dans le 8ᵉ arrondissement. 

Selon nos informations, plusieurs employés et un client se trouvaient à l'intérieur de la boutique quand les braqueurs y ont fait irruption avant de faire main basse sur plusieurs objets de valeur avant de tirer un coup de feu sans faire de blessé et de prendre la fuite en deux-roues. 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, la Brigade de Répression du Banditisme (BRB) est saisie des investigations. Le montant du préjudice est en cours d'évaluation, mais il sera probablement substantiel, comme cela avait été le cas au cours de précédentes attaques. Le joaillier avait déjà en effet été la cible de braqueurs il y a quelques années. 

Un premier braquage en 2007

Le 6 octobre 2007 au matin, plusieurs braqueurs cagoulés et armés avaient pénétré dans la boutique, déjà un samedi matin, vers 10h,  au moment où le magasin ouvre ses portes.  Après avoir neutralisé le personnel, ils s'étaient fait ouvrir les coffres et avaient dérobé bijoux, parures et montres. Ils avaient ensuite pris la fuite. 

Un deuxième braquage en 2008

Moins d'un an plus tard, le 4 décembre 2008, quatre individus armés, dont certains déguisés en femme, avaient à nouveau attaqué la joaillerie de luxe. Sous la menace de leurs armes et alors qu'une quinzaine d'employés et de clients étaient présents, ils s'étaient fait remettre la quasi-totalité des bijoux exposés dans la boutique avant de prendre la fuite sans tirer un seul coup de feu. Le montant du préjudice avait atteint quelque 85 millions d'euros, soit le plus important butin jamais constaté en France. 

Un peu plus de six mois après le braquage, seize personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue. En 2011, dix-neuf bagues et trois boucles d'oreille d'une valeur marchande de 14 millions d'euros provenant de ce braquage avaient été retrouvés dans un pavillon en banlieue parisienne. Le butin était coulé dans le béton "dans un égout de récupération des eaux fluviales" de ce pavillon.  En 2015, la cour d'assises de Paris avait condamné huit hommes accusés d'être en lien avec le braquage à des peines allant de 9 mois de prison à 15 ans de réclusion criminelle.  Deux ans plus tard, douze hommes avaient été condamnés à Paris à des peines allant jusqu'à sept ans de prison et 200.000 euros d'amende au procès des receleurs des bijoux volés en 2007 et 2008 à la bijouterie Harry Winston à Paris.

Lors de ces deux braquages, 900 bijoux avaient été dérobés. Seuls 279 d'entre eux avaient pu être récupérés durant l'enquête. 

L'un des plus grand joiaillier au monde

Harry Winston est l'un des plus grands joailliers au monde, pair de Cartier, Van Cleef et Arpels et autres Bulgari.

Jacob Winston, le père, avait ouvert une première boutique en 1888 à Manhattan, mais c'est son fils Harry qui fit connaître le nom dans le monde entier. Après avoir ouvert sa première boutique à New York en 1920, Harry Winston, décédé en 1978, puis Ronald, son fils aîné, ont installé des boutiques à Genève, puis à Paris (1957), Beverly Hills, Las Vegas, Honolulu, Londres, Tokyo, Hong Kong et même Pékin.

L'histoire de Harry Winston se confond avec celle des familles princières, des nababs et des grandes stars du cinéma : vente au shah d'Iran d'une tiare, avec un diamant de rose de 60 carats pour la shabanou Farah en 1958, rachat la même année de la tiare des ducs de Westminster, vente du fameux diamant poire de 61 carats à Richard Buron qui l'offrira à Elizabeth Taylor...  Les plus beaux bijoux de la maison sont portés par les acteurs et actrices lors des festivals de Cannes ou durant les cérémonies d'Oscars à Hollywood. 


A.S

Tout
TF1 Info