Bretagne : contrôlé positif à l'alcool après un accident de la route, le maire de Carhaix perd ses délégations régionales

par N.K avec AFP
Publié le 4 février 2024 à 16h57

Source : JT 20h Semaine

Christian Troadec, maire de Carhaix (Finistère) et vice-président du conseil régional de Bretagne, a été contrôlé positif à l'alcool après un accident de la route dans le Morbihan.
Le président du conseil régional, Loïg Chesnais-Girard, a annoncé ce dimanche que les délégations régionales de l'élu allaient lui être retirées.

Un élu dans la tourmente. Le président du conseil régional de Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, a annoncé ce dimanche retirer ses délégations régionales à son vice-président Christian Troadec, maire divers gauche de Carhaix (Finistère), après un accident survenu sous l'empire de l'alcool

1,06 gramme par litre de sang

Selon le quotidien Le Télégramme, l'édile de 57 ans a perdu le contrôle de son véhicule jeudi après-midi à Ploërdut, dans le Morbihan, terminant sa course dans le jardin d'une propriété inhabitée. Lui et sa passagère sont sortis indemnes de l'accident. Les gendarmes se sont toutefois rendus sur les lieux et ont contrôlé Christian Troadec avec un taux d'alcoolémie retenu à 1,06 gramme par litre de sang, soit plus du double du taux autorisé (0,5 g/l). Le maire affichait initialement un taux d'alcool de 0,58 mg par litre d'air expiré, soit 1,16 gramme par litre de sang, souligne Le Télégramme. 

Interrogé par le journal sur les circonstances de cet accident, le maire de Carhaix a assuré avoir voulu "éviter un animal". "Je rentrais d'un repas d'affaires. Je ne bois plus depuis un an à cause de mes problèmes de santé. Les médicaments que je prends ont peut-être joué aussi. Il y a probablement eu un verre de trop et je le regrette", a-t-il dit au journal. Christian Troadec a par ailleurs indiqué que son permis n'a pas été suspendu puisqu'il a accepté d'installer un éthylotest antidémarrage sur son véhicule.

"Je ne transige pas avec les principes essentiels"

Cet accident a eu des conséquences sérieuses et la sanction du conseil régional de Bretagne est tombée ce dimanche. Son président, Loïg Chesnais-Girard, lui a retiré ses délégations. Comme le rappelle France 3 Bretagne, Christian Troadec n'est donc plus le 11e vice-président chargé des langues de Bretagne et des Bretons du Monde. Une fonction qu'il assurait depuis juillet 2021. Il est désormais seulement conseiller régional.

"Cet accident survenu sous l'emprise de l'alcool est grave. Je ne transige pas avec les principes essentiels et la fonction de vice-président demande un comportement exemplaire, attendu par les Bretonnes et les Bretons. Désormais, j'espère que Christian Troadec fera le nécessaire pour préserver sa santé", a déclaré dans un communiqué le président de la Région Bretagne. Selon France 3 Bretagne, Loïg Chesnais-Girard a assuré que le Plan de réappropriation des langues de Bretagne porté par Christian Troadec "reste [leur] feuille de route" et qu'il se "porte garant de sa mise en œuvre".

Maire de Carhaix-Plouguer, commune de 7.000 habitants, depuis 2001, Christian Troadec a été rendu célèbre par son rôle de porte-parole du mouvement des Bonnets Rouges, apparu en octobre 2013 pour protester contre la taxe poids-lourd ou écotaxe en Bretagne. 


N.K avec AFP

Tout
TF1 Info