La polémique autour du burkini

Burkini à Grenoble : le préfet de l'Isère dépose un recours en justice

LC
Publié le 24 mai 2022 à 17h05
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le préfet de l'Isère a déposé, lundi, un référé laïcité devant le tribunal administratif après l'adoption par le conseil municipal de Grenoble du nouveau règlement des piscines, autorisant le port du burkini.
La requête sera examinée ce mercredi.

La décision est désormais entre les mains de la justice. Lundi 23 mai, le préfet de l’Isère a déposé un référé laïcité devant le tribunal administratif de Grenoble pour contester l'autorisation du burkini dans les piscines grenobloises, a appris l'AFP auprès de la préfecture. La requête doit être examinée dès ce mercredi, à 15h.

Deuxième recours en justice

Le représentant de l'État avait annoncé vouloir saisir la justice si le nouveau règlement des piscines, autorisant le port du burkini, mais aussi la baignade seins nus, était adopté par le conseil municipal de Grenoble. Ce fut chose faite le 16 mai. Le préfet a donc saisi, ce lundi, le tribunal administratif par le biais d'un référé laïcité "conformément aux instructions qu'il a reçues du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin."

Dans un communiqué, le préfet fustigeait "cette délibération, dont l'objectif manifeste est de céder à des revendications communautaristes et religieuses, paraît contrevenir au principe de laïcité posé par la loi de 1905 ainsi qu'aux dispositions de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République."

L'opposition municipale, qui a aussi déposé un recours devant le même tribunal, a indiqué de son côté qu'elle entendait "en cas de rejet de la requête (...) développer tous les autres moyens de droit qui justifient la suspension et l’annulation de cette décision" lors d'une audience prévue le 31 mai prochain.


LC

Tout
TF1 Info