Un sexagénaire s'est tué ce dimanche 14 avril en marge de la foire de Pâques de Caen.
Il effectuait des "travaux de manipulation" sur une attraction de type montagnes russes au moment du drame.
Pris en charge par les secours en urgence absolue, il est décédé à l’hôpital.

L’attraction est restée fermée une partie de la journée. Deux jours après son ouverture, la foire de Pâques de Caen a été endeuillée, dimanche 14 avril, par la mort accidentelle d’un homme de 63 ans. Il a succombé à ses blessures "lors de travaux de manipulation" sur le manège de type montagnes russes sur lequel il travaillait. Les faits se sont déroulés aux alentours de 16h. Selon Ouest-France, la victime a chuté de l’attraction qui l’employait.

"Gravement" touché, le sexagénaire "a été transporté en urgence absolue au CHU et est décédé à l'hôpital", indique le Codis du Calvados à l’AFP. "On n’a rien vu, on ne sait pas ce qui a pu se passer", témoigne une personne présente sur place auprès du quotidien régional. La grande foire de Pâques de Caen, qui a ouvert vendredi, compte près de 150 manèges et sera ouverte jusqu'au 5 mai d’après son site internet.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info