Cannes : un homme interpellé après avoir menacé un commerçant avec un couteau

par B.L. avec le Service police-justice TF1-LCI
Publié le 18 octobre 2023 à 22h35, mis à jour le 19 octobre 2023 à 7h00

Source : TF1 Info

Un homme a été interpellé à Cannes (Alpes-Maritimes) mercredi après avoir menacé un commerçant avec un couteau.
La victime lui avait demandé de quitter l'enceinte de son établissement après l'avoir vu en train de prier.
Gérald Darmanin a salué la réaction des policiers qui ont maitrisé l'individu "très dangereux".

Le "pire" évité ? Ce mercredi 18 octobre, un individu a été arrêté avec un couteau à Cannes (Alpes-Maritimes) après avoir "voulu s'en prendre à un individu", a écrit le ministre de l'Intérieur sur X (ex-Twitter). 

La victime, responsable d'un garage effectuant des contrôles techniques, a d'abord repéré la présence dans l'enceinte de son entreprise de cet homme avec un tapis de prière, a expliqué à l'AFP le procureur de la République de Grasse, Damien Savarzeix 

Le gérant lui aurait alors signalé que ce n'était pas un endroit pour prier, selon une source policière à TF1-LCI. "Selon ses déclarations, il lui a demandé de partir et l'homme a sorti un couteau de poche en criant 'Allah Akbar'. La victime s'est alors retranchée dans un bureau pour appeler les secours et quand elle est ressortie, l'individu était parti", précise le procureur. 

Enquête pour "violences avec armes" et "apologie du terrorisme"

Les faits se sont produits à 200 mètres d'une synagogue mais "il est trop tôt pour indiquer s'il y a un quelconque lien", a insisté le procureur qui précise que l'enquête ne fait que commencer. L'homme a été placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme" et "violences avec arme". Il est "a priori" sans domicile fixe, toujours selon le magistrat.

L'individu "très dangereux" a été interpellé par des policiers de la Brigade anticriminalité (BAC), indique Gérald Darmanin. Il a été retrouvé porteur d'un couteau au niveau de la ceinture. "Merci à eux : ils ont évité le pire", a posté le ministre sur le réseau X (ex-Twitter), mercredi soir.

Depuis l'attentat d'Arras, le 13 octobre dernier, la France est en "urgence attentat". Environ 7000 soldats de la force Sentinelle sont actuellement déployés sur pays ainsi que plusieurs milliers de policiers et gendarmes.


B.L. avec le Service police-justice TF1-LCI

Tout
TF1 Info