Interné après avoir dégradé des églises à Paris, il s'échappe et récidive

Publié le 23 mars 2023 à 18h02

Source : Sujet TF1 Info

Un individu a été interpellé le 10 mars dernier après avoir dégradé trois églises de Paris.
Interné en hôpital psychiatrique, il a récidivé mardi dernier à Charenton-le-Pont après s'être échappé.
Arrêté, il a de nouveau été hospitalisé.

Pourquoi en veut-il autant aux édifices religieux ? Le 10 mars 2023, la préfecture de police de Paris avait annoncé avoir interpellé un homme soupçonné d'avoir dégradé trois églises dans la capitale. Ce trentenaire s'était en effet introduit dans trois édifices des 3e, 7e et 10e arrondissement et avait commis des dégradations, notamment sur des tableaux et statues.

Mardi 21 mars, moins de deux semaines après son admission en hôpital psychiatrique, le suspect a récidivé. L'individu qui avait été transféré à l'Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (I3P) avant d'être transféré dans un hôpital de Saint-Maurice, s'est en effet échappé. Et s'est attaqué à une nouvelle église, à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) cette fois, apprend-on de source proche du dossier confirmant une information du JDD.

" Il a brisé des statues en donnant des imprécations"

Mardi 21 mars, le trentenaire a ainsi fait irruption dans la paroisse Saint-Pierre de Charenton. "Il a pénétré dans la chapelle de la Vierge. Pris de véhémence, il a brisé des statues en donnant des imprécations, nous confirme le diocèse de Créteil ce jeudi. Toute ceci n'était pas volontaire, c'est une personne qui n'est pas très stable psychologiquement. Les forces de l'ordre sont arrivées très rapidement et l'ont interpellé. Il n'a menacé personne et il n'y a pas eu de profanation. La chapelle a été depuis remise en ordre".

L'individu a été depuis reconduit à l'hôpital pour recevoir des soins.  


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info