E.Coli : une vague de contaminations sans précédent en France

E.Coli dans des pizzas Buitoni : ouverture d'une information judiciaire

Publié le 12 mai 2022 à 19h34

Source : JT 20h Semaine

Une information judiciaire a été ouverte, jeudi, des chefs d'homicide involontaire par le pôle de santé publique du parquet de Paris.
Celle-ci a été ouverte dans le cadre de l'enquête sur les intoxications alimentaires liées à la bactérie E.coli présente dans des pizzas de la marque Buitoni.

Nouvelle étape dans le dossier des pizzas Buitoni contaminées à la bactérie E.coli. "Une information judiciaire a été ouverte ce jour des chefs d'homicide involontaire à l'égard d'une personne, blessures involontaires à l'égard de 14 personnes, tromperie sur une marchandise entraînant un danger pour la santé de l'homme ou de l'animal, exposition ou vente de produit alimentaire servant à l'alimentation falsifié ou corrompu et nuisible à la santé, mise sur le marché d'un produit dangereux pour la santé et mise en danger d'autrui", indique, ce jeudi 12 mai, le parquet de Paris. 

Cette information a été ouverte dans le cadre de l'enquête sur les intoxications alimentaires liées à la bactérie E.coli présentes dans les pizzas de la marque Buitoni.

Le scandale de la contamination à la bactérie E.coli de pizzas industrielles de la marque Buitoni s'était étendu la semaine dernière avec une plainte, déposée mercredi, visant une deuxième gamme, quelques semaines après la découverte de nombreux cas chez des enfants, mais les autorités n'ont pas établi de lien. 

Une mère de famille de Perpignan, âgée de 34 ans, "hospitalisée pendant six jours" deux jours après avoir "consommé une pizza de la gamme Bella Napoli" a porté plainte pour "blessures involontaires" contre le fabricant appartenant au groupe Nestlé, selon son avocat, Me Pierre Debuisson.

La pizza Fraîch'Up de Buitoni était déjà visée par une enquête après une cinquantaine de cas de contamination à la bactérie Escherichia Coli, dont certains avaient pu être liés à la consommation de ces pizzas. Parmi eux, 48 enfants, dont deux sont décédés sans qu'un lien direct n'ait été établi à ce jour avec la consommation de pizzas.

"Les résultats d'analyses ont révélé la présence de la bactérie E.coli"

"Les résultats d'analyses ont révélé la présence de la bactérie E.coli", comme pour les contaminations précédentes liées à la gamme Fraîch'Up, et d'une autre bactérie, Shigella, a indiqué l'avocat. 

"On a eu connaissance de ce signalement début avril, les services locaux de la DGCCRF, en lien avec l'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie ont réalisé des investigations dont le résultat a permis de conclure à l'absence de lien entre les souches bacteriennes STEC, telles qu'identifiées dans les pizzas Fraîch'Up, et la contamination qui a fait l'objet de ce signalement", a expliqué un porte-parole de la DGCCRF à l'AFP.

Contactée par l'AFP, la société Buitoni a affirmé prendre ce dépôt de plainte "très au sérieux", en soulignant que la gamme Bella Napoli "est tout à fait conforme aux critères de qualité et sécurité alimentaire". Cette gamme n'a d'ailleurs pas fait l'objet d'un rappel pour l'heure.


La rédaction TF1 Info