Les douanes françaises ont saisi neuf millions d'articles de contrefaçon en 2021, soit une hausse de 62% en un an.
Des domaines très divers sont concernés, des stupéfiants aux articles de contrefaçons.

En 2021, les douaniers n'ont pas manqué de travail. Ce sont neuf millions d'articles de contrefaçon qui ont été saisis, soit une hausse de 62% par rapport à 2020. Au centre de tri postal de Roissy, où des colis du monde entier arrivent par avion, deux à trois mille contrefaçons sont saisies chaque jour. Focus sur les différents produits saisis par les services des douanes en France.

Des marchandises saisies dans des domaines variés

Le tabac. En France, il est interdit de ramener plus d'une cartouche et demie de l'étranger, sous peine de saisi. Or, en 2021, ce sont 402 tonnes de tabacs et de cigarettes qui ont été interceptées par les douanes sur le territoire national, soit une hausse de 41% par rapport à 2020. Le service des douanes a donc constaté une augmentation de ce type de trafics avec une moyenne de 50 infractions relevées par jour en moyenne. Celui-ci avait considérablement ralenti en 2020 du fait de la fermeture des frontières face aux restrictions sanitaires. 

Les stupéfiants. Le trafic de stupéfiants a également augmenté, selon les douanes et par conséquent, les saisies ont aussi été importantes. Ainsi, 115,4 tonnes de stupéfiants ont été interceptées en tout. Parmi ces saisies, il y a eu 74,86 tonnes de cannabis et 18,62 tonnes de cocaïne, soit une augmentation de plus de 100% par rapport à 2020. 

Les contrefaçons. Une hausse a aussi été constatée qui serait liée, selon les services des douanes, par une augmentation des commandes en ligne. 9,1 millions d'articles ont ainsi été saisis. Parmi eux, d'après une répartition des douanes, il y avait 1,7 million de produits de soins corporels, 1,6 million de jeux et jouets et plus de 200 000 boissons et denrées alimentaires. Le service de contrôle a pu intercepter par ailleurs des contrefaçons de maroquinerie, de vêtements ou encore de médicaments.

Des biens culturels. En plus des trafics habituels, les douanes s'occupent aussi du contrôle de l'origine des biens culturels. Ainsi en 2021, 36 constatations ont été faites, qui aurait permis la saisie de 6377 biens culturels. Afin de montrer la diversité des biens qui pouvaient être saisis, le service des douanes a par ailleurs collaboré avec le musée du Louvre pour exposer des produits sous scellés. Deux bas-reliefs sculptés, supposément pillés en Syrie et quatre bustes de Libye ont pu être admirés par les visiteurs. 

Des blanchiments et avoirs criminels. En effet, le service des douanes ne contrôle pas seulement le transit de produits matériels via les frontières physiques. Ainsi, c'est également ce service qui saisit les transferts d'argent douteux. En 2021, 125,1 millions d'euros d'avoirs criminels ont été saisis ou identifiés. 330 cas de blanchiment douaniers ont par ailleurs été relevés.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info