Corse : 350 hectares de maquis brûlés après une opération de déminage qui a mal tourné

La Rédaction de LCI
Publié le 31 mai 2017 à 12h07
Corse : 350 hectares de maquis brûlés après une opération de déminage qui a mal tourné

FEUX DE FORÊT - L'incendie s'est déclaré mardi lors d'une opération de destruction de fusées de détresse sur un terrain militaire près de Bonifacio, en Corse-du-Sud. Mercredi matin, il était circonscrit et mobilisait encore 80 sapeurs-pompiers.

Tout semblait pourtant sous contrôle. 350 hectares de forêt corse ont été parcourus par les flammes. L'incendie se serait déclaré de façon accidentelle ce mardi sur un terrain d'entrainement militaire près de Bonifacio. Lors du départ de feu, une opération de destruction de fusées de détresse, encadrée par des pompiers et des gendarmes, était en cours.

"Au moment de la mise à feu, malheureusement le maquis a été touché, et les moyens déployés n'ont pas permis d'empêcher l'incendie", a expliqué à l'AFP le procureur d'Ajaccio, Eric Bouillard.

Ce mercredi matin, l'incendie a été circonscrit et mobilisait encore 80 sapeurs-pompiers. "Il reste encore des points à traiter", a précisé le capitaine des pompiers Christian Lepage. A cet effet, trois Canadair qui ont décollé de Nîmes étaient toujours mobilisés sur la zone, et quatre Trackers en attente. L'alerte rouge avait été demandée la veille par le commandement présent sur le sinistre afin d'obtenir le renfort de moyens aériens venus du continent.

Lire aussi
Incendie en Haute-Corse : deux hangars détruitsSource : JT 13h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

Une plage évacuée

Mercredi la circulation était entièrement rétablie dans le secteur, y compris sur la RT40 fermée la veille. 120 personnes qui étaient sur la plage de Tonnara avaient aussi été évacuées mardi après-midi, tandis qu'il avait été demandé aux habitants et curieux d'éviter le périmètre afin de faciliter le passage des engins de lutte contre les incendies.

Une enquête, confiée à la brigade de recherches de Porto-Vecchio, a été ouverte.

Avec l'arrivée des beaux jours, la Corse est régulièrement soumise au risque de feux de maquis. Samedi dernier, un incendie à Sarrola Carcopino, au nord d'Ajaccio, a détruit une cinquantaine d'hectares.


La Rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info