Une crèche du groupe People & Baby temporairement fermée à Bordeaux

F.S. avec AFP
Publié le 25 juillet 2022 à 23h13
JT Perso

Source : JT 20h WE

Une crèche People & Baby a été fermée à Bordeaux pour 3 mois, en raison notamment d'un "climat d'insécurité" pour les enfants.
C'est un établissement du même groupe qui avait été fermé à Lyon, après la mort d'un nourrisson en juin dernier.

Une crèche People & Baby, du même groupe qu’un établissement suspendu à Lyon après la mort d’un enfant, a été fermée à Bordeaux le 19 juillet pour trois mois par la préfecture de la Gironde,  a été fermée à Bordeaux le 19 juillet pour 3 mois par la préfecture de la Gironde, en raison notamment d'un "climat d'insécurité". Dans son arrêté, la préfecture note les "comportements inadaptés de trois professionnels encadrant des enfants" exposés dans un "signalement transmis par le parquet des mineurs".

La crèche Eden Art avait été contrôlée de façon inopinée en mars dernier par le Département à la suite de signalements de parents, de professionnels, et même d'un voisin de l'établissement. Une série de recommandations avaient alors été émises, notamment pour stabiliser les effectifs de la crèche, "face à un turn-over incompatible avec les besoins des enfants accueillis"

Le mois dernier, TF1 avait réalisé une enquête auprès d'anciens employés et cadres de crèches du groupe, lesquels attestaient de pratiques de remplissage maximal, qui placent le personnel dans des conditions de tension, au détriment de l'attention apportée aux enfants (voir vidéo ci-dessous).

Crèches "People & Baby" : un nouveau scandale ?Source : JT 20h WE
JT Perso

De nouveaux signalements ayant été émis, un second contrôle effectué en juillet a permis de constater que "les mesures correctives" n’avaient pas été prises, et que "des dysfonctionnements perduraient, à savoir que la sécurité physique et affective des enfants accueillis n’(était) plus garantie"

"Un climat de découragement et d'insécurité"

Dans son arrêté de fermeture provisoire de l'établissement, la préfecture mentionne aussi le rapport d'un médecin de la Protection infantile, qui évoque un "mal-être des enfants, (un) climat de découragement et d'insécurité dans la crèche", et la "présence d'un enfant non connu des professionnels présents", tandis que la responsable opérationnelle était "injoignable"

Lire aussi

Dans une crèche People & Baby de Lyon, une fillette de onze mois est décédée en juin dernier. Une employée a été mise en examen pour homicide volontaire, soupçonnée d'avoir fait ingérer un produit caustique à l'enfant. L'établissement a été 

fermé pour trois mois, et le gouvernement a saisi l'inspection générale des affaires sociales (Igas). 


F.S. avec AFP

Tout
TF1 Info