Creuse : barricadé dans sa mairie, un élu condamné pour outrages sur son adjoint

M.C avec AFP
Publié le 2 décembre 2022 à 9h14
JT Perso

Source : Le JT

Fin 2021, un maire de la Creuse était entré en conflit avec le reste des élus de sa commune.
Il avait pris la décision de se barricader à l'intérieur de la mairie de Chambon-Sainte-Croix.
Ce jeudi 1er décembre, il comparaissait au tribunal de Guéret.

Pendant l'automne 2021, Jacques Dailly, maire de Chambon-Sainte-Croix, petit village entre Bourges et Limoges, était entré en conflit avec le reste du conseil municipal. Il avait pris la décision de se barricader à l'intérieur de l'établissement administratif, durant plusieurs semaines. Vivant dans un appartement attenant, il empêchait son équipe et ses administrés d'accéder à la mairie. De ce fait, aucun des services municipaux ne pouvait fonctionner correctement.

Ce jeudi 1er décembre, l'ancien élu a été reconnu coupable d'outrages envers son ex-premier adjoint par le tribunal correctionnel de Guéret. En effet, il comparaissait pour des insultes proférées contre ce dernier. Il a finalement été condamné à une peine de 1500 euros d’amende, à l’affichage du jugement sur le panneau de la mairie pendant deux mois, verser 1200 euros de préjudice moral et 600 euros de frais d’avocat à la victime.

De nouveau au tribunal en 2023

Cette condamnation du tribunal est restée bien en deçà des réquisitions du parquet. Ce dernier avait, quant à lui, demandé six mois de prison avec un sursis probatoire de deux ans, une obligation de soins et une interdiction d’exercer une fonction publique pendant au moins deux ans. Le tout, en retenant une altération du discernement en raison d’un fond anxio-dépressif.

En revanche, Jacques Dailly, âgé de 72 ans, n’était pas présent à l'audience en raison de son état de santé. Il est actuellement sous traitement médical après une récente tentative de suicide. Accusé, également, de harcèlement moral par sa secrétaire de mairie, le principal concerné doit de nouveau comparaître devant le tribunal de Guéret, le 30 mars 2023. 


M.C avec AFP

Tout
TF1 Info