Disparition d’Estelle Mouzin : enfin la vérité ?

Disparition d’Estelle Mouzin : Monique Olivier confirme l’implication de Michel Fourniret

P.G avec AFP
Publié le 16 octobre 2020 à 11h25, mis à jour le 7 avril 2021 à 11h59
Michel Fourniret et Monique Olivier transportés sur les lieux de la disparition d'Estelle Mouzin

Michel Fourniret et Monique Olivier transportés sur les lieux de la disparition d'Estelle Mouzin

Source : Lucas BARIOULET / AFP

ENQUÊTE - Monique Olivier et Michel Fourniret ont été transportés à Guermantes jeudi soir, la commune où a disparu Estelle Mouzin en 2003. Après six heures sur place, Monique Olivier a confirmé "l'implication" de son ex-mari, d’après l'avocat du père de la fillette.

"On a eu la confirmation par Monique Olivier de l'implication de Michel Fourniret", a annoncé Didier Seban, avocat du père d'Estelle Mouzin. Le tueur en série et son ex-femme ont été transportés jeudi soir à Guermantes sur les lieux de la disparition de la fillette en 2003.

Le but de ce déplacement était d’obtenir des précisions sur le déroulement des faits. Les deux ex-époux sont arrivés à Guermantes vers 22h, accompagnés par des dizaines de motos, voitures de police et deux camionnettes blanches. "Pour l'essentiel", Michel Fourniret "a confirmé ses propres aveux". Selon Didier Seban, le tueur en série a déclaré avoir reconnu Estelle, avant d’ajouter "qu'il y a des moments où il faut faire taire l'émotion qu'on peut avoir à la vision d'une telle jeune fille". 

Ce déplacement à Guermantes était souhaité par la juge d'instruction Sabine Khéris, qui a repris l'enquête en 2019. La magistrate a aussi prévu de se rendre avec les deux suspects dans les Ardennes à la fin du mois. "On a pu mesurer le temps perdu avec un Michel Fourniret affaibli mais qui reste malgré tout le pervers qu'il a été dans sa manière d'éluder les questions", a ajouté Didier Seban. "On a eu Michel Fourniret qui a reconnu Estelle sur une photo, indiqué qu'il l'avait croisée mais se refusant à donner des précisions sur les conditions de son enlèvement et des conditions de sa mort", a-t-il précisé.

Lire aussi

Raviver les souvenirs de Michel Fourniret

Avant d’arriver à Guermantes, les enquêteurs ont emmené Monique Olivier et Michel Fourniret à l'endroit où ils se sont "rencontrés pour la première fois lors d'une permission de sa première détention", a expliqué l'avocat de Monique Olivier, Me Richard Delgenes. Puis sur les "lieux" de la tentative d'enlèvement de Michel Fourniret sur une jeune fille également à Guermantes, "quelques jours avant la disparition d'Estelle". 

Ils ont ensuite "retracé le parcours d'Estelle depuis l'école jusqu'au au lieu où on imagine que la disparition ait pu avoir lieu, il y a une dizaine de mètres sur lesquels on n'a pas de précisions, Michel Fourniret ne s'est pas expliqué là-dessus", a détaillé l'avocat. Pendant plusieurs dizaines de minutes, ils sont restés devant la boulangerie où la fillette a été vue pour la dernière fois, sur son chemin pour rentrer de l’école.

VIDÉO LCI PLAY - Disparition d'Estelle Mouzin, la fin d'un mystère de 18 ans ?Source : Sujet TF1 Info
JT Perso

En janvier dernier, Monique Olivier a révélé l’implication de son ex-mari dans la disparition d’Estelle Mouzin, l’accusant d’avoir violé et tué la fillette. Le tueur en série a admis sa responsabilité en mars, avouant à la juge : "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute". Suite à ses aveux, des fouilles ont été organisées dans une maison des Ardennes, où ont été découvertes des traces d’ADN partiel d’Estelle Mouzin sur un matelas. 


P.G avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info