Disparition dans les Deux-Sèvres : une battue ce jeudi pour tenter de retrouver Leslie et Kévin

Publié le 5 janvier 2023 à 11h24, mis à jour le 28 février 2023 à 10h45

Source : JT 20h Semaine

Une battue est organisée ce jeudi à Prahecq (Deux-Sèvres) pour tenter de retrouver Leslie Hoorelbeke, 20 ans, et Kevin Trompat, 22 ans.
Le couple a disparu fin novembre après une soirée chez des amis dans cette commune.

Plus d'un mois et demi qu'ils n'ont pas donné signe de vie. Depuis 9 heures ce jeudi matin, des dizaines de personnes sont rassemblés à Prahecq (Deux-Sèvres) dans le bois du château pour participer à une battue afin de tenter de retrouver Leslie Hoorelbeke, 20 ans, et Kevin Trompat, 22 ans. 

Le jeune couple a disparu dans la soirée du 25 novembre au 26 novembre. Ils avaient passé la soirée chez un ami dans cette petite commune au sud-est de Niort. Leur disparition a été signalée par leur famille. La gendarmerie du département avait diffusé un appel à témoins sur les réseaux sociaux la semaine dernière qui mentionnait aussi la disparition d'Onyx, le chien croisé berger allemand de la jeune femme. 

Départ volontaire ou non ?

"Les multiples auditions et investigations menées par les gendarmes de la section de recherches de Poitiers et de la brigade de recherches de Niort n'ont pas permis de déterminer si le jeune homme et la jeune femme sont partis volontairement, s'ils ont eu un accident ou s'ils ont été victimes d'une infraction", indiquait mi-décembre le procureur de la République à Niort, Julien Wattebled qui a ouvert d'abord une enquête puis une information judiciaire.

Début décembre, le permis de conduire de Kevin Trompat avait été retrouvé dans un container à vêtements sur la commune de Puyravault en Charente-Maritime. Les deux véhicules des disparus ont été retrouvés à deux endroits différents : l'utilitaire de la jeune femme, auto-entrepreneuse en peinture dans le bâtiment, sur les lieux à Prahecq et le van aménagé de son ami à Coulon (Deux-Sèvres).

Selon l'ami quadragénaire chez lequel ils avaient passé la soirée, cité par le Courrier de l'Ouest, les deux amoureux étaient repartis vers 2 h 30 du matin. Ils avaient passé une "soirée tranquille" et "joué aux jeux vidéos". 

Les proches ne croient pas à un départ volontaire

Mi-décembre sur TF1, les proches du couple avaient fait part de leur inquiétude. "Les heures sont des jours, c'est infernal", confiaient le père et la belle-mère de Leslie, sans nouvelle de la jeune femme de 22 ans depuis trois semaines alors. "C'est le désarroi, c'est l'impuissance et puis ça fait 19 jours quoi. Donc c'est une inquiétude qui est indescriptible", expliquait Émilie Cardré, la belle-mère de Leslie Hoorelbeke, dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article.

Pour eux, il est impossible d’imaginer une disparition volontaire. "C'est une fille très indépendante, ça c'est une chose, mais on a toujours eu un contact tous les deux ou trois jours au téléphone. Si elle partait en week-end, elle nous le disait", assurait Patrick Hoorelbeke, son père.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info