Plus de trois ans après la disparition de Delphine Jubillar, de nouvelles recherches sont menées ce jeudi à Cagnac-les-Mines, où elle était domiciliée.
Selon nos informations, il s'agit de vérification suite aux déclarations d'une voyante.

Nouvel espoir pour les proches de l'infirmière. Ce jeudi 18 avril, de nouvelles recherches ont été entreprises dans le village de Cagnac-les-Mines (Tarn). C'est là que Delphine Jubillar, infirmière âgée de 33 ans et mère de famille, a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, à quelques jours de Noël et en plein confinement. 

Ces recherches sont en lien avec le supplément d'information décidé dans le dossier et correspondent à une vérification suite aux déclarations de Madame H. qui se dit "voyante", a indiqué une source proche du dossier à TF1-LCI, confirmant une information d'Actu Toulouse

Vérifications dans une ferme

Selon nos informations, cette femme a déclaré aux enquêteurs qu'il fallait procéder à des vérifications dans la ferme située au lieu-dit La Soulié. Les enquêteurs devaient procéder à l'audition des occupants des lieux. 

Les juges d'instruction ont estimé que les éléments fournis par ce témoin étaient suffisamment intéressants pour être vérifiés. 

De nombreux gendarmes sont sur place accompagnés par une brigade cynophile composée de plusieurs chiens et maîtres-chiens. 


A.S avec Maurine Bajac

Tout
TF1 Info