Disparition de Justine Vayrac : le suspect a avoué le meurtre

VIDÉO - Meurtre de Justine Vayrac : le scénario du drame

Léa Tintillier | Reportage TF1 Esther Lefèvre, Maurine Bajac, Erina Fourny
Publié le 28 octobre 2022 à 9h55
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le corps sans vie de Justine Vayrac a été retrouvé jeudi matin, après les aveux du principal suspect.
Le 20H de TF1 revient sur ce dramatique dénouement.

Peu avant l’aube, ce jeudi, le principal suspect passe aux aveux et finit par indiquer un endroit aux enquêteurs en lisière de bois, dans le village de Beynat (Corrèze). Quelques heures plus tard, un corps est retrouvé, portant des traces de coups au visage. Tout indique qu’il s’agit de Justine Vayrac, disparue ce dimanche. 

"Le mis en cause a reconnu avoir tué la victime alors qu’ils se trouvaient tous deux à son domicile et qu’ils venaient d’avoir un rapport sexuel consenti. Il a précisé, sans donner davantage d’explications, qu’il lui avait donné un coup de poing, ce qui a occasionné le décès", indique Baptiste Porcher, procureur de la République de Limoges. 

Le jeune homme dit avoir utilisé un engin agricole pour ensevelir le corps. Puis, à son domicile, il tente de faire disparaître des traces de sang et le sac de la victime, en vain. Les enquêteurs, déployés en nombre ces derniers jours, ont rapidement remonté sa trace. Car il est la dernière personne vue avec Justine dimanche devant une boîte de nuit de Brive-la-Gaillarde. 

Le meurtrier présumé en détention provisoire

"La famille a très vite apporté des éléments inquiétants sur les habitudes de la victime, et donc les premiers policiers, puis ceux de la police judiciaire, ont tout de suite compris qu’il y avait urgence à agir", explique le commissaire Franck Dannerolle. 

Dans le village du meurtrier présumé, Beynat, 1200 habitants, tous se disent abasourdis. "C’est quand même effroyable !", affirme un homme. "C’est horrible, déjà pour la fille qui est partie et pour tous ceux qui restent. Il a brisé la vie de ses parents, de son frère…", ajoute un autre. 

Lire aussi

Même émotion à 30 kilomètres de là à Tauriac (Lot). Justine vivait dans un appartement juste au-dessus de la mairie. "Elle habitait ici, donc on la connaissait. C’était une maman avec son petit de deux ans et demi, une maman calme, toute simple. Je suis horrifiée et triste. Vraiment triste", témoigne Catherine Jauzac, maire du village. 

Son meurtrier présumé, mis en examen pour viol, séquestration et meurtre, est en détention provisoire. Il encourt la prison à perpétuité. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Esther Lefèvre, Maurine Bajac, Erina Fourny

Tout
TF1 Info