Deux corps ont été retrouvés ce samedi en Charente-Maritime par les gendarmes.
Des fouilles étaient menées depuis vendredi soir pour tenter de localiser les dépouilles du couple.
Leslie et Kevin avaient disparu depuis la nuit du 25 au 26 novembre dernier.

Fin tragique pour Leslie et Kevin. Deux dépouilles ont été retrouvées ce samedi en Charente-Maritime par les gendarmes, selon une source proche de l'enquête, lors de fouilles menées depuis vendredi pour retrouver les corps du couple disparu fin novembre dans les Deux-Sèvres. Cette macabre découverte intervient au lendemain de la mise en examen d'un suspect pour assassinats. Les recherches avaient débuté vendredi après-midi à Puyravault, commune de Charente-Maritime dont est originaire ce suspect et où avaient été retrouvées des affaires appartenant au couple. Les opérations s'étaient poursuivies samedi matin dans un hameau voisin, Les Haies, qui dépend de la commune de Virson, selon des journalistes de l'AFP. 

Un premier corps a été découvert vendredi après-midi à Puyravault, et le second au hameau des Haies, a précisé une source proche de l'enquête. Les experts de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) étaient sur place depuis vendredi, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Les deux corps doivent être autopsiés à Pontoise, en région parisienne, en début de semaine prochaine.

Deux mises en examen

Vendredi, le deuxième suspect dans l'affaire, Nathan B., a été mis en examen pour "assassinats". Jeudi, un premier suspect, Tom T., qui devait loger le couple la nuit de leur disparition, avait déjà été mis en examen pour "enlèvement et séquestration non suivis d’une libération volontaire". Les enquêteurs avaient relevé des incohérences entre leurs déclarations passées sur leur emploi du temps au moment des faits et durant le week-end qui a suivi, et le relevé géolocalisé de leurs communications téléphoniques. 

Selon Le Courrier de l'Ouest, les téléphones des deux mis en examen ont "borné" aux mêmes endroits et aux mêmes moments la nuit de la disparition de Leslie et Kevin. Par ailleurs, Nathan B. est originaire de Puyravault, où avaient été retrouvées des affaires appartenant au couple, le 8 décembre. Un troisième suspect, toujours en garde à vue, doit être présenté samedi à un juge d'instruction. Âgé de 23 ans, celui-ci est "lié" au premier mis en examen, a précisé le parquet de Poitiers.

De source proche de l'enquête, la disparition du couple pourrait être en partie liée à un trafic de stupéfiants. Lors de la battue du 5 janvier à Prahecq, la belle-mère de Kevin Trompat avait dit à des journalistes qu'il "avait pratiquement 10.000 euros sur lui" le soir de sa disparition, une somme qu'elle lui avait apportée à Prahecq, selon elle "pour acheter une voiture".


Marius BOCQUET avec le service police-justice

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info