DRAME - Agée de 3 ans, Carmen avait échappé à la surveillance de sa grand-mère près du lac de Lougratte dimanche 10 juillet. Un important dispositif avait été déployé pour tenter de retrouver la fillette. Son corps a été découvert lundi après-midi par les plongeurs de la gendarmerie. Selon les premiers éléments, elle est morte noyée.

La noyade est la piste privilégiée. Le corps de Carmen, 3 ans, qui avait disparu dimanche 10 juillet en début d'après-midi au bord du lac de Lougratte (Lot-et-Garonne), a été remonté vers la rive vers 17h15 ce lundi après-midi par des plongeurs de la gendarmerie, a confirmé à metronews une source proche de l'enquête. Selon les premières constatations effectuées sur le cadavre de la petite fille, c'est la mort par noyade qui est privilégiée.

Mort par noyade

La fillette avait échappé la veille à la vigilance de sa grand-mère, alors qu'elle était partie en direction du bloc sanitaire de la plage, dimanche. Un appel à témoin avait alors été rapidement diffusé pour tenter d'obtenir des informations permettant de resserrer le périmètre des recherches.

Ce lundi, les investigations ont continué. Un chien Saint-Hubert, au flair aiguisé, a aussi été mis à contribution. En vain, l'animal ne marquant l'arrêt sur aucune odeur. Selon nos informations, environ 50 gendarmes ont été dépêchés sur les lieux dans l'après-midi pour engager un large ratissage. C'est finalement à 16h30 que le corps de la fillette a été localisé dans le lac, avant d'être ramené sur la berge trois-quart d'heure plus tard par les plongeurs d'Arcachon.

Une vingtaine de signalements

L'autopsie devra confirmer l'hypothèse de la mort par noyade. "Il n'y a pas d'élément à l'heure actuelle permettant d'envisager une piste criminelle", précise une source proche de l'enquête à metronews. Depuis sa disparition, plusieurs hypothèses ont été envisagées, dont celui de l'enlèvement, un témoin ayant signalé une camionnette blanche à proximité du site.

"Il y a eu une vingtaine d'appels depuis la médiatisation de l'affaire. Dont certains plus ou moins loufoques. Comme celui d'un témoin, par exemple, qui a dit avoir vu la fillette dans la Sartre avec deux hommes", ajoute cette source. Un signalement, dont on sait aujourd'hui, qu'il était faux.

EN SAVOIR+
>>  Lot-et-Garonne : Carmen, 3 ans, portée disparue au bord d'un lac
>>  Carmen, 3 ans, disparue au bord d'un lac : 50 gendarmes en renfort pour intensifier les recherches


William MOLINIE

Tout
TF1 Info