Disparues de la gare de Perpignan : un homme placé en garde à vue

Maud Vallereau
Publié le 14 octobre 2014 à 17h32
Disparues de la gare de Perpignan : un homme placé en garde à vue
L'essentiel

REBONDISSEMENT - Un homme de 54 ans a été interpellé mardi à son domicile de Perpignan et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur "les disparues de la gare de Perpignan" entre 1995 et 1998.

L'une des plus grandes affaires criminelles françaises est-elle sur le point d'être élucidée ? Un homme de 54 ans a été placé en garde à vue mardi dans l'enquête dite des "disparues de la gare de Perpignan", a-t-on appris de source policière confirmant une information de Midi Libre . Un coup de théâtre retentissant dans cette affaire vieille de vingt ans, qui avait traumatisé durant plusieurs années la capitale des Pyrénées-Orientales.

Un long travail d'enquête

Entre 1995 et 1998, trois jeunes femmes avaient mystérieusement disparu près de la gare avant que les corps mutilés de deux d'entre elles, Mokhtaria Chaïb et Marie-Hélène Gonzalès, ne réapparaissent. Ils portent alors les stigmates d'une sauvagerie sans nom : les seins sont découpés, les parties génitales mutilées, le cœur transpercé. L'une d'entre elles est même décapitée. La trace de la troisième disparue, Tatiana Andujar, une lycéenne de 17 ans, se perdra à jamais près de cette gare, devenue alors lieu de psychose.

Durant des années, les enquêteurs vont entendre des centaines de témoins et placer en garde à vue des dizaines de suspects, en vain. Il faudra attendre 2013 et les progrès de la science pour qu'un nouveau laboratoire isole deux ADN masculins sur les corps des victimes. La confrontation récente de ces prélèvements avec le fichier national des empreintes génétiques aurait permis d'aboutir à la nouvelle piste. Le suspect, interpellé à son domicile de Perpignan, serait connu des services de police pour des agressions sexuelles. Vingt ans après les faits, les enquêteurs espèrent que son audition permettra de lever une partie du mystère des disparues de Perpignan.


Tout
TF1 Info