Douai : un inconnu pénètre dans une école primaire et donne des cours aux enfants

A.S
Publié le 24 mars 2022 à 11h43, mis à jour le 24 mars 2022 à 17h22
JT Perso

Mardi, un homme âgé de 45 ans s'est introduit dans une école primaire de Douai.
L'inconnu a fait classe aux élèves avant d'être démasqué.
Il serait déjà connu de la justice pour des faits de nature sexuelle.

Comment un tel événement a-t-il pu survenir ? C'est la question que tout le monde se pose après  les faits survenus mardi 2 mars à l’école primaire Jean-Jaurès à Douai, dans le Nord. Ce jour-là, un enseignant était absent et devait être remplacé.

"Un individu s’est présenté dans l'établissement, précisément alors qu’un remplaçant y était attendu. Tirant profit de cette circonstance, il s’est fait passer pour l’enseignant sollicité et s’est ainsi introduit illégalement dans l’école. Il a alors été amené à' faire la classe' pendant environ une heure à des élèves de niveau CM1-CM2, d’une manière jugée étrange par ces derniers", détaille le procureur de la République de Douai rapportant les déclarations de la directrice de l'école dans sa plainte déposée le jour même. 

"Puis, au cours de la récréation, un enfant a signalé que le mis en cause avait placé des affaires appartenant à l’école – quelques livres et cahiers notamment – dans son sac, ce que la directrice adjointe a pu vérifier. Elle lui a alors demandé de rendre les objets dérobés et de partir. L’individu a quitté les lieux sans difficulté. L’individu a laissé un mot à l’intention de la directrice avec ses coordonnées", poursuit le magistrat.

Il a reconnu les faits

Aucun élève n’a signalé d’agression après cette intrusion. Le suspect, lui, a rapidement été interpellé. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits devant les enquêteurs. 

Par ailleurs, les investigations ont permis d'établir que plus tôt dans la matinée, avant de se rendre à l’école Jean-Jaurès, le mis en cause avait essayé de pénétrer sans succès dans un autre établissement scolaire.

"Une expertise psychiatrique a été réalisée qui n’a relevé aucune abolition ni altération du discernement", informe le procureur.

Connu pour des faits de nature sexuelle

Le suspect est âgé de 45 ans. "Il est connu de la Justice, son casier judiciaire portant trace de 8 mentions, notamment pour des faits de nature sexuelle. La dernière date de 2013, ayant  été condamné pour des faits d’exhibition sexuelle à un suivi socio-judiciaire d’une durée de 10 ans avec notamment une interdiction de contact avec les mineurs", détaille le procureur. 

Le mis en cause sera déféré au parquet de Douai ce jeudi 23 mars après-midi en vue de son jugement en comparution immédiate vendredi 24 mars à 14 heures pour intrusion illicite dans un établissement scolaire et vol. Le parquet a également saisi le juge de l’application des peines en charge du suivi socio-judiciaire en vue de la mise à exécution de la peine encourue  (de deux ans), au titre du non-respect de cette mesure.

Pour intrusion illicite dans un établissement scolaire et vol, le suspect encourt respectivement un an et trois ans d’emprisonnement.


A.S

Tout
TF1 Info