Doubs : un trentenaire soupçonné d'avoir tué son père placé en garde à vue

par A.S avec AFP
Publié le 3 mars 2024 à 13h15

Source : Sujet TF1 Info

Un homme âgé d'une trentaine d'années a été interpellé et placé en garde à vue samedi.
Ce dernier est soupçonné d'avoir tué ce même jour son père âgé de 62 ans.
Les faits ont eu lieu à Appenans dans le Doubs.

C'est à Appenans que les faits ont eu lieu samedi. Dans cette petite commune du Doubs de moins de 400 habitants, un trentenaire aurait, en début d'après-midi, tué son père âgé de 62 ans par arme blanche avant de prendre la fuite pour une raison qui n'est pas connue pour l'heure. 

Le sexagénaire, un sculpteur sur bois, vivait avec son fils dans une maison où il avait également son atelier. À la mi-journée, "il se rend chez un voisin et se confie sur une dispute qu'il a eue avec son fils. Il indique qu'il a reçu un coup et présente un important hématome à l'œil", a expliqué ce dimanche le procureur de Montbéliard, Paul-Édouard Lallois, à l'AFP. 

Après cette discussion, le père regagne son domicile. "Peu de temps après, le voisin voit revenir ce monsieur, peinant à respirer. Il constate qu'il est grièvement blessé et perd beaucoup de sang et prévient les secours", a poursuivi M. Lallois. Le sexagénaire désigne son fils comme l'auteur des faits et perd connaissance. Il décèdera malgré l'intervention des secours.

Le fils prend la fuite… avant d'être interpellé

Le fils de la victime, qui a pris la fuite à pied, a lui été interpellé par les gendarmes vers 15 heures. Il a été testé positif au cannabis. Sa garde à vue doit être prolongée jusqu'à lundi, a indiqué le magistrat. 

Son père aurait reçu au moins un coup de couteau au niveau de l'abdomen. Une autopsie doit être pratiquée en début de semaine.

La brigade de recherches de Montbéliard est chargée de l'enquête. Le meurtre sur ascendant est passible de la réclusion à perpétuité.


A.S avec AFP

Tout
TF1 Info