Drogue : la Marine française saisit 500 kilos d'héroïne dans l'océan indien

La rédaction de LCI
Publié le 27 mars 2018 à 17h06
Drogue : la Marine française saisit 500 kilos d'héroïne dans l'océan indien

PRISE - Une frégate française a confisqué une demi-tonne d'héroïne près du golfe d'Aden, entre la corne de l'Afrique et la péninsule arabique. Les militaires opéraient dans le cadre de la Task Force 150, une coalition internationale chargée de lutter contre les trafics dans l'océan indien.

La valeur marchande de la prise est estimée à 125 millions d'euros. Une demi-tonne d'héroïne a été saisie dimanche 25 mars par la frégate française baptisée "Jean de Vienne", annonce ce mardi l'état-major français. La drogue se trouvait à bord d'un boutre (une sorte de voilier) qui naviguait sans pavillon à 500 nautiques (soit 900 km) à l'ouest de l'île de Socotra, près du golfe d'Aden, entre la corne de l'Afrique (Somalie) et la péninsule arabique (Yémen).

L'embarcation avait été repérée avant son interception par un hélicoptère de la Marine. "L'équipe de visite a alors procédé à une enquête méthodique, qui a conclu à l'absence de pavillon pour le boutre concerné. Le commandant a alors ordonné 

[...] une fouille complète qui a permis de découvrir la drogue, cachée dans une double cloison", précise l'état-major dans un communiqué.

Coalition internationale chargée de lutter contre les trafics en mer

La frégate française opère au profit de la Task Force 150, chargée de la lutte contre les trafics dans l'océan Indien. Son équipage avait déjà découvert, début mars,  quatre tonnes de résine de cannabis à bord d'un autre boutre. Cette "task force" est l'un des trois piliers d'une coalition de trente pays destinée à lutter contre les trafics qui financent le terrorisme, par l'achat d'armes notamment. 

Avions, routes, Internet… l’imagination sans limite des trafiquants de drogueSource : JT 13h WE

L'équipage du Jean de Vienne a été chargé de la destruction de la cargaison.

 


La rédaction de LCI