Trois chiens sont morts empoisonnés à Vauvert, dans le Gard, ce dimanche, lors de la finale du championnat de France de canicross.
Un quatrième est dans un état grave.
Une enquête est ouverte pour "sévices graves ou actes de cruauté envers un animal".

La finale du championnat de France de canicross est endeuillée. Trois chiens, qui participaient à la compétition à Vauvert dans le Gard, sont morts empoisonnés, ce dimanche 12 mars, selon une information de France 3 Occitanie confirmée à TF1 et LCI, entraînant l'annulation de la seconde journée de l'événement. 

"Suite à l'empoisonnement sur site et aux décès de plusieurs d'entre eux, la course est annulée", ont annoncé les organisateurs sur les réseaux sociaux.

"Vers 6h45, quatre chiens ont été pris de malaises fulgurants", a précisé lundi la procureure de la République Cécile Gensac dans un communiqué. "Trois décédaient sur place tandis que le quatrième était conduit à la clinique vétérinaire de Montpellier dans un état grave."

Des plaintes déposées

Les animaux auraient été empoisonnés par un produit contre les limaces, présent dans les boulettes de viandes disséminées le long du parcours.

La Fédération des Sports et Loisirs Canins (FSLC) a annoncé sur Facebook avoir porté plainte, tout comme la mairie de la commune. "Nous avons une pensée pour les chiens qui nous ont quitté suite à un geste abject criminel qui ont mis des boulettes de viande empoisonnées sur le site", a écrit la FSLC.

Une enquête en flagrance a été ouverte, confiée à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP), pour "sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif, aggravé par la circonstance de mort pour trois des quatre chiens", a indiqué lundi la procureure de la République Cécile Gensac dans un communiqué. Un délit passible de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende. 


F.R

Tout
TF1 Info