Une alerte enlèvement a été déclenchée par le ministère de la Justice, ce vendredi 19 janvier.
Le procureur de la République de Meaux a annoncé en début de soirée que le nourrisson d'un mois et sa mère ont été retrouvées.

Ce live est à présent terminé. 

AU REVOIR

Merci d'avoir suivi cette conférence de presse en notre compagnie. L'actualité continue sur TF1Info. 

COMMENT LA MÈRE ET SON BÉBÉ ONT ÉTÉ RETROUVÉES

"Sur la commune de Sevran, une femme, ayant entendu et vu les messages alerte enlèvement, a reconnu cette maman, accompagnée de son nourrisson, dans la rue. Elle a pris contact avec cette personne et a pu la retenir le temps que les patrouilles de police arrivent sur place", indique le procureur de la République de Meaux, Jean-Baptiste Bladier. À noter que les forces de l'ordre étaient présentes en nombre dans le secteur car, quelques minutes plus tôt, "la mère a rouvert son téléphone, fermé depuis un certain temps. Cela a permis d'affiner sa géolocalisation". 

SAISIE DU PARQUET PAR L'AIDE SOCIALE

Selon le procureur de la République de Meaux, Jean-Baptiste Bladier, le 16 janvier dernier, "le service de l'aide sociale à l'enfance de Seine-et-Marne signale la situation au parquet de Meaux en préconisant une ordonnance de placement provisoire". "Le lendemain, le parquet de Meaux a pris une telle décision en confiant l'enfant à l'aide sociale à l'enfance de Seine-Saint-Denis [...] pour assurer la stabilité et la pérennité du nourrisson", continue-t-il. 


"Le 18 janvier, il a été constaté la disparition de la mère et de la fille de l'hôpital. Cette disparition inquiétante a rapidement été signalée au commissariat de Meaux et une enquête a rapidement été ouverte. C'est dans le cadre de cette enquête que le dispositif "alerte enlèvement" a été déclenché", détaille le magistrat. Une initiative qui a permis de retrouver la mère et son bébé. 

CONTEXTE

Le procureur de Meaux, Jean-Baptiste Bladier, détaille le contexte qui a conduit au déclenchement de l'alerte enlèvement. "Le 16 décembre 2023, la mère donne naissance à sa petite fille. Depuis cette date, elles ont été prises en charge au sein du service hospitalier. Elles demeurent toutes deux dans cette structure afin que soient observés le lien et l'évolution du lien entre la mère et l'enfant, et compte tenu de la situation d'errance et de précarité sociale de celle-ci", indique-t-il. 


"Pendant cette période, le personnel médical relève des inquiétudes relativement à la prise en charge du nourrisson par sa mère. Il est notamment constaté le non-respect de règles de sécurité élémentaires de sa part, y compris des propos inadaptés et violents ainsi que des comportements brutaux", ajoute-t-il. 

GARDE A VUE

"La mère a été placée en garde à vue", indique le procureur de Meaux, Jean-Baptiste Bladier.

SUCCÈS DE L'ALERTE ENLÈVEMENT

"L'alerte enlèvement, qui est désormais levée, a produit son effet. Puisque c'est bien la vigilance d'une personne, dont l'attention a été sollicitée par le dispositif, qui a permis d'identifier cette maman et sa fille et l'intervention des forces de police", indique le procureur de Meaux, Jean-Baptiste Bladier.

LA MÈRE ET LA FILLE RETROUVÉES

"Je peux vous indiquer que grâce au dispositif, la jeune mère de famille et son bébé ont été retrouvées. Elles se trouvent au commissariat de Sevran", annonce le procureur de Meaux, Jean-Baptiste Bladier. Elles sont saines et sauves. 

LE POINT SUR LE DISPOSITIF DE L'ALERTE ENLÈVEMENT

Une petite fille d'un mois a été enlevée ce jeudi soir à l'hôpital de Meaux (Seine-et-Marne). Le plan alerte-enlèvement a été déclenché ce vendredi pour retrouver Neilylah. TF1info revient sur ce dispositif.

NUMÉRO SPECIAL

Si vous localisez l'enfant ou le suspect, appelez le numéro spécial 197 ou envoyez un mail à l'adresse alerte-enlevement@interieur.gouv.fr 

CONFÉRENCE DU PROCUREUR

Le procureur de la République Jean-Baptiste Bladier doit s'exprimer à 19h au sujet de cette affaire, pour faire le point sur ce que l'on sait après la disparition âgé d'un mois à Meaux. 

BIENVENUE

Bonsoir, bienvenue sur ce live pour suivre l'actualité après le déclenchement de l'alerte enlèvement après la disparition d'un bébé âgé d'un mois à Meaux. 

Une alerte enlèvement a été déclenchée ce vendredi en région parisienne par le ministère de la Justice après l'enlèvement d'une fillette prénommée Neilylah. La suspecte est sa mère Tracy (alias "Chelsea") Ngoie. Âgée de 21 ans, mesurant 1,73 m, de type africain, la jeune femme a les yeux et les cheveux noirs. De corpulence normale, elle est habillée d’un T-shirt blanc, d’un pantalon gris et d’un bonnet en satin rouge.

L’enfant a été enlevée au centre hospitalier de Meaux le 18 janvier 2024 entre 19h35 et 20h30. La fillette est âgée d’un mois. Le bébé est de type africain, a les cheveux frisés noirs, mesure 50 cm et pèse environ 3 kg.

Ministère de la Justice

Si vous localisez l’enfant, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 ou envoyez un courriel à alerte-enlevement@interieur.gouv.fr

Un bébé hospitalisé depuis sa naissance

Selon les informations de TF1-LCI, Neilylah est soignée à l'hôpital depuis sa naissance et les médecins se sont opposés à toute sortie, y compris avec ses parents. C'est parce que la mère a décidé d'aller à l'encontre des consignes médicales que l'alerte enlèvement a été déclenchée.  

Le procureur de la République de Meaux, Jean-Baptiste Bladier, doit donner plus d'informations sur cet enlèvement à l'occasion d'une conférence de presse à 19 heures. 


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info