Attentats dans l'Aude : quatre morts

Attentats dans l'Aude : Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim, mise en examen et incarcérée

La rédaction de LCI
Publié le 28 mars 2018 à 6h20
JT Perso

ENQUÊTE – Les investigations se poursuivent après les attentats commis vendredi dernier dans l'Aude par Radouane Lakdim. Alors qu'un hommage national sera rendu mercredi aux victime de l'attaque, dont le gendarme Arnaud Beltrame, Marine P., la petite amie du djihadiste, a été mise en examen mardi du chef d'"association de malfaiteurs terroriste". Suivez les dernières actualités sur l'enquête et les réactions.

direct

En direct

ÉDITION SPÉCIALE


Suivez en live vidéo l'hommage national au colonel Arnaud Beltrame.

ENQUÊTE 


Interrogé sur France Inter ce mercredi matin, Gérard Collomb a confirmé que Radouane Lakdim "avait reçu une convocation" de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en vue d'un entretien administratif. L'auteur des attaques de Carcassonne et Trèbes, fiché "S" depuis 2014, allait être "mis en veille" par les autorités qui ne pensaient pas à "une attaque précoce", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

ENQUÊTE


Alors que l'enquête se poursuit, cinq jours après les attentats perpétrés dans l'Aude, la petite amie de Radouane Lakdim a été mise en examen mardi soir pour "association de malfaiteurs terroriste". Marine P., 18 ans, a été placée en détention provisoire dans la foulée. 

PORTRAIT


Le matin du périple sanglant de son petit ami, elle a posté sur Facebook une sourate promettant "l'enfer aux mécréants".

Police, justice et faits divers
Attaques dans l’Aude : qui est Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim ?

Attaques dans l’Aude : qui est Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim ?

urgent

Urgent

ECROUÉE


La petite amie de Radouane Lakdim, Marine P., a été mise en examen du chef d'association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes. Elle a sollicité un débat différé sur son placement en détention provisoire. Dans l'attente de ce débat, elle a été incarcérée.

LR


Laurent Wauquiez propose de "créer un délit d'incitation à la haine de la République", dans une interview au Parisien. Il faut "créer ce délit d'incitation à la haine de la République", affirme le numéro un des Républicains, "on a trop d'individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés".

BELTRAME

ENQUÊTE


Le parquet de Paris a requis la mise en examen de la petite amie de Radouane Lakdim pour "association de malfaiteurs terroriste" criminelle et son placement en détention provisoire. 

BELTRAME


Le maire de Versailles proposera au prochain conseil municipal de donner le nom d’Arnaud Beltrame à une rue du nouveau quartier de la gare de Versailles-Chantiers, en mémoire de celui qui avait notamment fait partie du groupement blindé de la gendarmerie mobile de Versailles, de 2002 à 2006.


"Par ce geste, nous voulons rendre hommage à Arnaud Beltrame, lâchement assassiné en se substituant à une otage. Il a consacré sa vie à servir la République et l’intérêt général. Il restera dans les mémoires comme un exemple", écrit François de Mazières, le maire de Versailles. 

ÉCOLES 

ENQUÊTE 


La petite amie de Radouane Lakdim va être présentée à un juge, selon des informations transmises à l'AFP par le parquet. La jeune femme de 18 ans avait été placée en garde à vue vendredi soir. Sa garde à vue avait été prolongée dimanche. 

info-tf1

Info tf1/lci

ENQUÊTE


"Elle m'a dit : 'Je crois que c'est Radouane qui a fait ça. Pourquoi il a fait ça ? Je n'arrive pas à réaliser'.  Elle était sous le choc", rapporte la sœur de la petite amie du djihadiste.

GISCARD D'ESTAING


"L'armée est l'institution française qui est restée la plus fidèle à la culture de notre pays. C'est-à-dire le désintéressement, le courage et la fidélité", dit l'ancien président de la République.

Valéry Giscard d'Estaing rend hommage à Arnaud BeltrameSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

LAKDIM


Une pétition demande l’interdiction des funérailles à Carcassonne et Trèbes du djihadiste, auteur de l'attaque ayant fait quatre morts vendredi.


Le texte avait recueilli 7084 signatures ce mardi à 17h. Il a été mis en ligne sur Change.org dès vendredi par "Non à l’islamisme radical!".

DUPONT-AIGNAN


Alors que la quasi-totalité de la classe politique a tenu à respecter l'union nationale lors de l'hommage aux victimes des attaques de l'Aude cet après-midi à l'Assemblée, le député et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan a posté un tweet critiquant cette "soumission collective".

BELTRAME


L'avion transportant le cercueil du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a décollé de Carcassonne peu avant midi  et a atterri, selon les autorités, vers 14 heures à Villacoublay, dans les Yvelines. Il va être conduit à la caserne Tournon, dans le VIe arrondissement de Paris, où une veillée sera organisée dans l'intimité à la veille de la  cérémonie d'hommage national aux Invalides. Le  ministre de l'Intérieur Gérard Collomb doit notamment lui remettra trois décorations à titre posthume.

FICHE S


Édouard Philippe a répondu cet après-midi à l’Assemblée nationale aux leaders de la droite et du FN qui réclament l’enferment des personnes fichés S. Selon le Premier ministre, réclamer cela "est méconnaître profondément nos outils de renseignements" car "la fiche S est un outil de police, de vigilance qui permet  d'accumuler du renseignement sur une personne pour précisément lever le doute sur l'existence ou non de lien avec le terrorisme ou l'action violente", a-t-il dit. 

La fiche S "n’est pas en elle-même un élément de preuve et elle n'a d'intérêt que si les personnes qu'elle concerne ne savent pas qu'elles le sont", a-t-il ajouté.

Philippe : "Une fiche S n'est un élément de preuve"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

ATTENTATS


A l'Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué que 51 attentats avaient été déjoués depuis 2015, 15 ont échoué et 11 ont malheureusement abouti.

HOMMAGE


L'Assemblée nationale a honoré la mémoire des victimes des attaques de l'Aude en respectant une minute de silence ce mardi après-midi.

Attentats dans l'Aude : hommage à l'AssembléeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

POUSSIER


L'ex-candidat de la France insoumise, Stéphane Poussier, vient d'être condamné à un an de prison avec sursis pour ses tweets polémiques sur le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Il est également déchu de ses droits civiques pour une durée de 7 ans. 

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT


La séance à l'Assemblée commence avec des questions centrées sur la  lutte contre le terrorisme.

HOMMAGE


L'Assemblée nationale vient de commencer sa séance en observant une minute de silence à la mémoire d'Arnaud Beltrame et des trois autres victimes des attentats de vendredi.

JUSTICE


Jugé en comparution immédiate ce mardi à Lisieux pour "apologie du terrorisme", l'ex candidat LFI avait choqué toute la classe politique en se réjouissant de la mort d'Arnaud Beltrame.

ANALYSE


Le héros, "une rencontre entre l'acte et le besoin d'une figure héroïque", selon l'ancien colonel Michel Goya et le psychiatre Boris Cyrulnik.

HOMMAGE


Des images de l'arrivée du cercueil d'Arnaud Beltrame à la base aérienne de Villacoublay ont été publiées par le ministre de l'Intérieur.

HOMMAGE


Le cercueil d'Arnaud Beltrame est arrivé à l'aéroport de Villacoublay, près de Paris. Il a été accueilli par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

DÉBAT


Invité ce matin de France Inter, Christophe Castaner a répondu à Laurent Wauquiez et Marine Le Pen sur les réponses à apporter au terrorisme.

INFO LCI


Le président de la République s’est entretenu avec la Famille d’Arnaud Beltrame hier après-midi. 

HOMMAGE 


Le cercueil d'Arnaud Beltrame est arrivé sur le tarmac de l'aéroport de Carcassonne, avant d'être transporté à Paris pour l'hommage national de mercredi. Les proches et les collègues du gendarme tué à Trèbes lui rendent un premier hommage.

HÉROS


En 2005, Arnaud Beltrame a secouru une Française en danger en Irak. Récit du précédent fait d'arme du gendarme assassiné dans le supermarché de Trèbes.

Police, justice et faits divers
De l'Irak au Super U de Trèbes, Arnaud Beltrame un homme plusieurs fois héros

De l'Irak au Super U de Trèbes, Arnaud Beltrame un homme plusieurs fois héros

TÉMOIN


"Quand je lui ai palpé le pouls, j'ai pu constater qu'il était déjà décédé". Jean Lemoine, médecin du travail, se trouvait à l'étage du supermarché pendant la prise d'otage, il a tenté de secourir le boucher assassiné.

"Quand je lui ai palpé le pouls, j'ai pu constater qu'il était déjà décédé" : un témoin de la prise d'otage raconteSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

RENSEIGNEMENT


Radouane Lakdim devait être entendu par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), qui l'avait convoqué à un "entretien d'évaluation", indique l'AFP, confirmant une information de RTL. Sa lettre de convocation lui avait envoyée en mars et le terroriste devait reprendre contact avec le ministère de l'Intérieur pour fixer une date de rendez-vous.

DOCUMENT


La sœur et la cousine de Radouane Lakdim se sont confiées aux équipes de TF1/LCI. Selon elles, l'auteur des attaques dans l'Aude était resté discret quant à son projet meurtrier. "Il a amené ma petite sœur à l'école, comme d'habitude", expliquent-elles, au moment d'évoquer leurs derniers instants avec lui.

VIDÉO - La soeur et la cousine de Radouane Lakdim témoignentSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

HOMMAGE 


C’est le le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui ira accueillir la dépouille  d'Arnaud Beltrame tout à l’heure à la base aérienne de Villacoublay, en compagnie du directeur général de la gendarmerie Richard Lizurey. À cette occasion, le militaire assassiné sera décoré à titre posthume des médailles de la sécurité intérieure, de la gendarmerie nationale et de celle pour acte de courage et dévouement, a détaillé la Place Beauvau. 


Pour rappel, l’Elysée a annoncé lundi soir que le gendarme héroïque sera promu au grade de colonel à titre posthume. 

HOMMAGE 


Alors qu’un hommage national sera rendu mercredi à Arnaud Beltrame, la dépouille du gendarme héroïque doit être transportée vers Paris ce mardi autour de la mi-journée. "En accord avec la famille, une veillée réservée à ses frères d'armes" sera organisée mardi soir "dans l'intimité" à la caserne Tournon, dans le VIe arrondissement de Paris, a fait savoir la présidence de la République lundi soir.

HOMMAGE


L"Elysée a annoncé ce lundi soir que le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame serait promu au grade de colonel à titre posthume au cours de la cérémonie aux Invalides mercredi.

CHRONOLOGIE 


Lors d’une conférence de presse ce lundi, le procureur de Paris, François Molins, a livré la chronologie des attaques terroristes qui ont eu lieu vendredi dans l’Aude. Il a également révélé les blessures à l'origine de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Police, justice et faits divers
Attentats dans l’Aude : le récit minute par minute de la tragédie

Attentats dans l’Aude : le récit minute par minute de la tragédie

info-tf1

Info tf1/lci

UNE SOEUR DE LAKDIM TÉMOIGNE


L’une des sœurs de Radouane Lakdim s’est confiée à TF1. Vendredi à la mi-journée, elle et son autre sœur se sont rendues au Super U de Trèbes dès qu’elles ont appris que leur frère était à l’origine de la prise d’otage. "On nous a fait rentrer dans un hall à l'arrière de Super U. On nous a promis qu'on allait parler avec lui pendant 4 heures. Mais ils (les gendarmes, ndlr) nous ont rien dit et on n’a pas parlé, ni négocié avec lui. Je voulais le convaincre qu'il était en train de faire n'importe quoi. Ce n'est pas un comportement que mon frère avait donc je ne comprenais pas pourquoi en fait il faisait ça", a-t-elle expliqué.

La soeur de Radouane Lakdim regrette de ne pas avoir pu négocier avec son frèreSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

MOLINS


Le procureur de Paris, François Molins, a évoqué la garde à vue de la compagne de Radouane Lakdim, âgée de 18 ans et convertie à l’islam depuis l’âge de 16 ans. "Elle a crié 'Allah Akbar' de son interpellation", a-t-il fait savoir. A ce stade des investigations, il semble qu’elle n’a plus eu "plus de contact téléphonique avec Radouane Lakdim depuis janvier" mais François Molins n’exclut pas des contacts "avec des applications sécurisées".


La jeune femme nie toujours avoir été mise au courant du projet djihadiste. Pourtant, une publication suspecte laisse les enquêteurs perplexes quelques heures avant les attaques. "Il a en outre été établi qu'elle a posté le 23 mars à 6 heures du matin une sourate indiquant que les mécréants étaient promis à l'enfer", a déclaré le procureur de Paris.

MOLINS


Lors d’une conférence de presse ce lundi soir, le procureur de Paris, François Molins, est revenu sur la chronologie des attaques perpétrées par Radouane Lakdim vendredi dans l'Aude. Il a notamment expliqué dans quelles conditions le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est parvenu à prendre la place d’une otage. Il a également révélé les causes de son décès. "L’autopsie du gendarme a permis de découvrir des lésions balistiques non-létales et des blessures au visage, et surtout, plusieurs lésions par armes blanches au larynx et à la trachée qui ont provoqué son décès", a précisé le procureur de Paris.

MOLINS

SERGE PAPIN


Le PDG de Système U, Serge Papin, ne sait pas quand le supermarché de Trèbes pourra rouvrir ses portes. "Je ne peux pas vous donner de date à l’heure où on se parle, il y a beaucoup de choses à régler. Il faut que tout le monde soit prêt. Il faudra sans doute aussi en discuter avec les collaborateurs. Ce n’est pas si simple de reprendre le travail après ce qu’ils ont vécu. Je n’ai pas la date aujourd’hui", a-t-il indiqué à RTL.


Il précise des mesures de sécurité nouvelles pourraient être mis en place pour éviter un nouveau drame. "C’est un sujet dont il faudra parler. La période pour l’instant est au recueillement. Il y a un dispositif qui est prévu par les pouvoirs publics. Est-ce qu’il va évoluer ? Ça n’est pas simplement à moi de le dire. Cette partie sécuritaire sera abordée dans les jours qui viennent y compris par des spécialistes plus à même que moi de le regarder. Pour l’instant j’accompagne humainement mes équipes mais je ne mésestime pas pour autant le problème de la sécurité", confie Serge Papin.

info-tf1

Info tf1/lci

HOLLANDE ET SARKOZY AUX INVALIDES


Selon nos informations, Nicolas Sarkozy et François Hollande assisteront mercredi à l'hommage national aux Invalides organisé pour le gendarme Arnaud Beltrame.

PAU


Une rue de Pau portera bientôt le nom d'Arnaud Beltrame. Une délibération a été votée en ce sens ce lundi lors d'un conseil municipal, annonce La République des Pyrénées.

SURENCHÈRE


Le passage à l'acte de Radouane Lakdim, fiché S depuis 2014, a relancé le débat sur la surveillance des personnes radicalisées. Ce lundi, plusieurs personnalités de droite y vont de leur proposition : internement des plus dangereux, déchéance de la nationalité française, expulsion... Quant à la gauche, elle dénonce des propositions démagogiques.

“ARNAUD BELTRAME, MON MARI“


Marielle, la femme du gendarme Arnaud Beltrame s'est confiée au journal La Vie. Dans un texte émouvant, elle rend hommage à son époux : "être gendarme, ça veut dire protéger. Mais on ne peut comprendre son sacrifice si on le sépare de sa foi personnelle. C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre", explique-t-elle. Arnaud et Marielle venaient tout juste de se marier civilement et préparaient leur mariage religieux, qui devait avoir lieu au mois de juin.

ATTAQUES DANS L'AUDE


Le procureur François Molins tiendra une conférence de presse à 19H00 à Paris. Vous pourrez la suivre en direct sur LCI.

VATICAN


Le pape François a condamné lundi l'attaque menée vendredi par un jihadiste dans le sud de la France et salué l'héroïsme du gendarme  tué après s'être livré à l'assaillant pour sauver une otage. Dans un télégramme envoyé lundi à l'évêque de Carcassonne et de Narbonne, Mgr Alain Planet, le pape a fait part de sa "tristesse" et exprimé sa "sympathie" aux blessés et à leurs familles, ainsi qu'à toutes les personnes touchées par le drame.

POLITIQUE


Le président du groupe MoDem à l'Assemblée, Marc Fesneau, a dénoncé lundi une "instrumentalisation" par Laurent Wauquiez et Marine Le Pen des attaques jihadistes de l'Aude, avec des propos "accusatoires à l'encontre de l'Etat", contraires à "ce dont le pays a besoin".

GARDES A VUE


On en sait un peu plus sur la compagne de l'assaillant.

Police, justice et faits divers
INFO LCI - Attentats dans l'Aude : les propos glaçants de la petite amie de Radouane Lakdim

INFO LCI - Attentats dans l'Aude : les propos glaçants de la petite amie de Radouane Lakdim

HOMMAGE NATIONAL


La cérémonie d’hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame aura lieu mercredi matin aux Invalides à partir de 11h30. Seront notamment présents sa famille ainsi que des proches des victimes de l’attaque terroriste de Carcassonne et Trèbes. La cérémonie sera ouverte au public. Emmanuel Macron prononcera un éloge funèbre.

MINUTE PAR MINUTE


On connait désormais le déroulé exact des faits qui se sont produits vendredi. Voici , selon nos informations, le récit précis des faits : 


10h13 :  Radouane Lakdim ouvre le feu sur 2 hommes dans un bois puis vole leur voiture. Il tire sur le conducteur et le passager.  Ce dernier est tué sur le coup.

10h25 : Radouane Lakdim se rend alors devant le commissariat de Carcassonne place Gambetta, puis devant la caserne militaire du 3ème RPIMA, stationne un instant, va devant l’entrée du régiment devant des militaires de Sentinelle

10h30 : revient finalement place Gambetta tout près du commissariat

10h33 : il stationne au 242 avenue du Général Leclerc, à 200 mètres de la caserne des CRS. Il attend, puis repart, et aperçoit à ce moment là des civils faisant leur jogging, comprend que ce sont des CRS, il fait demi-tour en voiture et ouvre le feu. 6 douilles de calibre 7’65 sont retrouvées.

10h37 : Radouane Lakdim arrive sur le parking du Super U

10h39 : il entre dans le Super U, tue immédiatement le boucher et un client

10h42 : premier appel au 17

10h59 : une première unité d’élite de la gendarmerie arrive sur place

11h : Lakdim se réfugie au niveau de la caisse centrale, ce qui a permis aux gendarmes d’évacuer les otages

11h24 : arrivée sur place d’Arnaud Beltrame

11h45 :  le lieutenant Colonel Beltrame propose l’échange avec l’otage Julie L., puis une fois dedans il transmet avec son portable les revendications de Lakdim.  Beltrame lui remet son pistolet automatique dès le début, dont Lakdim va d’ailleurs se servir ensuite

13h : fin des contacts téléphoniques

14h20 : le GIGN entend 3 coups de feu - le gendarme Beltrame a reçu 3 balles - et lance l’assaut

JUSTICE


Le parquet de Lisieux (Calvados) a prolongé ce lundi la garde à vue d'un ancien candidat de La France insoumise (LFI) aux législatives dans le Calvados, Stéphane Poussier, interpellé dimanche pour apologie du terrorisme.

VIDÉO


Minute par minute, voici le scénario de vendredi.

Police, justice et faits divers
SEPT A HUIT - Le récit des attaques terroristes de l'Aude

SEPT A HUIT - Le récit des attaques terroristes de l'Aude

PERQUISITION


Selon nos informations, voici ce qui a été trouvé lors de la perquisition au domicile de Radouane Lakdim : 


- Un bloc-notes avec des notes manuscrites qui font office à la fois de testament et de lettre d’allégeance à Daech. Il y juge notamment que la France est un ennemi de l’Islam

- 13 téléphones portables

- 2 tablettes

- 2 ordinateurs portables

- Un carton vide de cartouches de fusil de chasse

- Un sabre

- Trois longs couteaux

GARDE A VUE


Selon nos informations, lors de ses interrogatoires, la compagne de Radouane Lakdim, une convertie de 19 ans, a affirmé  être pour le djihad armé. Elle cautionne notamment les attentats en France, estimant que les "bons musulmans  doivent savoir se défendre". 


Elle a redit qu'elle n'était pas au courant du projet d'attentat. Si cela avait été le cas, elle indique qu'elle n'aurait pas dénoncé son compagnon et qu'elle l'aurait même accompagné s’il lui avait demandé de le suivre.

LA COOPERATIVE U


Hommage aux victimes de Trèbes avec une minute de silence ce lundi à midi dans tous les magasins U.

LAURENT WAUQUIEZ


Le président des Républicains accuse Emmanuel Macron d'"irresponsabilité" dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Il demande le rétablissement de l'état d'urgence, l'internement des suspects les plus dangereux et l'expulsion de ceux qui ne sont pas Français. 

AMBOISE


Hommage ce matin au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

LOIRE-ATLANTIQUE


Les élus du département ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de Trèbes.

FRANCOIS DE RUGY


Le président LREM de l'Assemblée nationale a souligné lundi que le renseignement et la surveillance des personnes soupçonnées de radicalisation sont "un combat de longue haleine" et que l'Etat se "donne les moyens" en la matière. Il a accusé sur Europe 1 ceux qui prônent l'enfermement des personnes fichées S les plus dangereuses de faire de la "surenchère"

MARINE LE PEN


La présidente du FN a demandé sur BFMTV et RMC la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. En cause, le non suivi par les services de renseignements de Radouane Lakdim. 

LES REPUBLICAINS


Christian Jacob sur France-Inter : "Je vais demander qu'on remette l'état d'urgence".

FRONT NATIONAL


Gilbert Collard est l'invité de la matinale de LCI.

MORT D'ARNAUD BELTRAME


"Il faut montrer la photo des héros, pas des monstres", a déclaré sur RTL Nicole Beltrame, la mère du lieutenant colonel, décédé lors des attaques de l'Aude. Elle aimerait que les médias de mettent pas l'accent sur le terroriste.

urgent

Urgent

ATTAQUE DE TREBES


Une source judiciaire confirme à LCI que la compagne du terroriste, actuellement en garde à vue, est fichée pour radicalisation et suivie par la DGSI pour son profil islamiste.  Son signalement se situe à un niveau "très bas du spectre", précise-t-on de source proche du dossier.

ATTAQUE DE TREBES


Les fichés S reviennent au coeur du débat politique.

HONTE


Sur LCI, Eric Coquerel, membre de la FI, a confirmé que son parti allait porter plainte contre Stéphane Poussier

urgent

Urgent

BELTRAME


L’autopsie réalisée sur le corps de l’officier de gendarmerie a révélé des lésions mortelles à l’arme blanche au niveau du cou.

DOCUMENT


"Arnaud ne supportait pas la médiocrité"

BLESSÉS


Trois personnes sont toujours hospitalisées à Carcassonne : le conducteur de l'Opel Corsa volée par Radouane Lakdim, grièvement blessé à la tête, le CRS qui a été visé alors qu'il allait faire son footing et qui a reçu une balle dans le poumon et un gendarme du GIGN blessé lors de l'assaut, touché à la jambe. 

urgent

Urgent

ENQUÊTE


Les gardes à vue des deux personnes interpellées depuis les attaques terroristes survenues dans l'Aude vendredi ont été prolongées, nous indique une source judiciaire. Il s'agit d'"une proche qui partageait sa vie" et d'un ami, mineur.

DOCUMENT


"Il a fait ce qu'il fallait faire. C'est tout à fait lui" 

Son entretien est à suivre à partir de 20h20 en intégralité sur LCI

SURVEILLANCE

"MERCI FRANGIN"


Hier, le frère du lieutenant-colonel Beltrame a posté sur Facebook un message bouleversant, empreint d'admiration et de paix : "Tu t'es comporté dans tes derniers instants comme tu t'es comporté durant toute ta vie : en patriote, en homme de bien, en homme de coeur. Puisse ton ultime sacrifice nous inspirer et nous aider à en finir avec cette haine stérile qui nous accable. Mais qui ne nous fera jamais plier. On t'aime frangin."

D'ESPAGNE


Le nom de Radouane Lakdim, le terroriste qui a tué 4 personnes dans l'Aude avant d'être abattu vendredi, était aussi connu des services de police espagnols. Selon le ministre de l'Intérieur Juan Ignacio Zoido, cité par El Pais, le Franco-marocain avait été détecté par la police  : "Il faisait partie d'une organisation criminelle qui sévissait dans le trafic de drogue et le crime organisé", explique le ministre. A aucun moment, il s'agissait d'opérations en lien avec le terrorisme.

TRUMP


Le président américain a tweeté pour rendre hommage à l'officier Beltrame : "La France honore un grand héros. Un officier qui a échangé courageusement sa place avec un otage durant une attaque terroriste revendiquée par l'Etat islamique. Tant de bravoure de par le monde pour lutter sans cesse contre le terrorisme islamiste. Des mesures encore plus fortes doivent être prises, en particulier aux frontières", a écrit Donald Trump qui, la veille, avait déjà adressé son soutien aux Français et à Emmanuel Macron.

MESSE D'HOMMAGE AUX VICTIMES

MESSE D'HOMMAGE AUX VICTIMES


"Une vie donnée ne peut pas être perdue, elle transcende le malheur pour nous rassembler", a poursuivi l'évêque, dans sa brève homélie, dans une allusion au sacrifice du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui a donné sa vie pour épargner une otage. 

MESSE D'HOMMAGE AUX VICTIMES


L'homélie de Mgr Planet...

MESSE D'HOMMAGE AUX VICTIMES


Mgr Alain Planet, évêque de Carcassonne : "vous avez vécu l'insoutenable, vous revenez de la mort". "Des représentants de la communauté musulmane de Trèbes et Carcassonne ont choisi d'être avec nous".

CEREMONIE


A l'église de Trèbes, les fidèles assistent à la messe des Rameaux en hommage aux victimes

CEREMONIE


A l'église de Trèbes, les fidèles arrivent avec un rameau d'olivier à la main. 

CEREMONIE


A Trèbes, on se prépare pour la messe des Rameaux en hommage aux victimes. "Il faut qu'on apprenne à vivre ensemble avec nos différences", a déclaré l'Abbé Philippe Guitart.

ARDECHE


Des habitants de Plats veulent renommer une rue de leur village en hommage à Arnaud Beltrame.

MORT D'ARNAUD BELTRAME


A Saint-Cyr, ses anciens camarades ne sont pas étonnés par son acte de bravoure et louent le dévouement de ce militaire exemplaire, major de sa promotion.

VIDEO - A Saint-Cyr, les camarades d'Arnaud Beltrame raconte le hérosSource : Sujet JT LCI
JT Perso

HOMMAGE


Une marche blanche sera organisée le 31 mars à Carcassonne, rapporte L'Indépendant. 

CÉRÉMONIE 


L'évêque de Carcassonne et Narbonne préside une messe ce dimanche à 10H30 en l'église Saint-Etienne de Trèbes, en hommage aux quatre tués et aux trois blessés des attaques de l'Aude. Seront présents les familles des victimes, le préfet, la procureure de Carcassonne, le maire de Trèbes, des représentants des forces de l'ordre, l'imam et des personnes de la communauté musulmane de Carcassonne et Trèbes .

MERCI DONALD

"Je remercie le peuple américain et le Président Trump pour leur solidarité après l'attaque terroriste de Trèbes et de Carcassonne. Nous rendons hommage à nos victimes et au héros qui a donné sa vie pour en sauver d'autres. Nous nous tenons debout, aux côtés de nos alliés, contre le terrorisme".

CAGNOTTE

Un fond de soutien a été ouvert en faveur de la famille de Christian Medves, l'employé du Super U mort vendredi 23 mars sous les balles de Radouane Lakdim, sur la plateforme Leetchi : samedi soir, près de 13.000 euros avaient été réunis.

"MORT EN HÉROS"

PORTRAITS

Police, justice et faits divers
Attaques dans l'Aude : qui sont les victimes de Radouane Lakdim ?

Attaques dans l'Aude : qui sont les victimes de Radouane Lakdim ?

HOMMAGE


En hommage à Arnaud Beltrame, le ministère de l'Intérieur est illuminé au couleur du drapeau français.

urgent

Urgent

OFFICIEL

L'Elysée annonce qu'il y aura un hommage national rendu au gendarme Arnaud Beltrame.

RADICALISATION


L'Élysée annonce que les services chargés du suivi des personnes radicalisées seront convoqués "cette semaine" par les préfets.

OFFICIEL

Le Conseil de défense est terminé. 

RÉCIT


La cavale meurtrière du terroriste a débuté aux alentours de 10h du matin pour s'achever dans le sang à 14h30

Police, justice et faits divers
De Carcassonne à Trèbes, retour sur la course meurtrière de Radouane Lakdim

De Carcassonne à Trèbes, retour sur la course meurtrière de Radouane Lakdim

AIDE AUX VICTIMES

CÉRÉMONIE


Une messe présidée par l'évêque de Carcassonne sera célébrée dimanche à Trèbes (Aude) et une veillée de prière aura lieu jeudi, en mémoire des victimes de l'équipée meurtrière du jihadiste Radouane Lakdim, a annoncé samedi le diocèse dans un communiqué

SOUTIEN

Dans un tweet, Donald Trump a condamné l'attaque dans l'Aude du 23 mars et apporté son soutien... au Président. "Nous sommes avec vous, Emmanuel Macron".

ARSENAL

 

Au Super U de Trèbes, les enquêteurs ont retrouvé trois engins explosifs artisanaux, un pistolet automatique de calibre 7’65 et un couteau de chasse. 

CONSEIL 


Le président de la République a convoqué pour ce jour à 17h30 un conseil restreint de défense à la suite des attaques de Trèbes et Carcassonne.

TERRORISTE


Le profil du terroriste responsable de l'attaque qui a fait trois morts.

TÉMOIGNAGE EXCLUSIF


La directrice du "Super U" de Trèbes a témoigné au micro de TF1 et LCI. Elle était dans son bureau lorsque le terroriste a fait son entrée dans le magasin. "J’ai entendu des coups de feu, je suis descendue voir ce qu’il se passait. J’ai vu l’assaillant qui tirait, je pensais que c’était des coups de pétard. Je m’apprêtais à sortir, quand j’ai vu que c’était réellement un terroriste, il a crié 'Allahou Akbar', je suis remontée aussitôt."


"On n’a pas été formés pour ce genre de tragédies. Mais quand on est directrice de magasin on essaye de faire face et de soutenir l’ensemble du personnel" a-t-elle ajouté.

Exclusif - Le témoignage de la directrice du "Super U" de TrèbesSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

LAKDIM


Selon les informations de TF1 et LCI, les enquêteurs ont découvert lors de la perquisition du domicile de Radouane Lakdim hier une lettre manuscrite faisant office de testament, dans laquelle il fait allusion à l'organisation Etat islamique.

MACRON


Sur Twitter, le président de la République a adressé à la veuve d'Arnaud Beltrame ainsi qu'à "ses proches, à ses frères d'armes (ses) condoléances le plus sincères". "J'appelle chaque Français à honorer sa mémoire" a ajouté Emmanuel Macron.

BLESSÉS


Quatre personnes seraient encore hospitalisées ce samedi matin, dont le conducteur de la voiture que Radouane Lakdim a volée avant de commettre ses autres crimes. Cet homme, transféré à l'hôpital de Perpignan, serait dans un état grave, selon l'Indépendant.

PHILIPPE

"AUCUNE CHANCE"


Cédric Beltrame, le frère d'Arnaud Beltrame, a témoigné au micro de RTL. "Je pense que ce qu'il a fait va au-delà de l'engagement de son métier" a-t-il déclaré. "Il a donné sa vie pour un inconnu, il savait qu'il n'avait pratiquement aucune chance. Il a quand même été très conscient de ce qu'il faisait, il a gardé ses réflexes, notamment en laissant allumé son téléphone" a-t-il poursuivi. Ajoutant : "Si on ne le qualifie pas de héros je sais pas ce qu'il faut faire pour être un héros".

NOUVELLE GARDE À VUE


Selon les informations de LCI, après la compagne de Radouane Lakdim, un deuxième individu a été placé en garde à vue cette nuit du chef d'association de malfaiteurs terroristes criminelle. Il s'agit d'un mineur, né en 2000, ami de l'auteur des tueries.

VIDÉO

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mortSource : Sujet JT LCI
JT Perso

L'HOMMAGE DE SES PAIRS


La gendarmerie nationale, via son directeur général Richard Lizurey, a rendu hommage à Arnaud Beltrame sur Twitter. Elle annonce que "l'ensemble des drapeaux et étendards de la gendarmerie sera mis en berne aujourd'hui".

"TOMBÉ EN HÉROS"


Dans un communiqué envoyé un peu avant 7 heures ce samedi matin, l'Elysée a salué "le courage" et l'"abnégation" d'Arnaud Beltrame.  Il a fait "preuve d'un sang-froid exceptionnel et a illustré les vertus militaires d'une manière éclatante, qui mérite respect et admiration de la nation tout entière".


Le communiqué d'Emmanuel Macron ajoute : "Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l'équipée meurtrière d'un terroriste jihadiste, il est tombé en héros."

ARNAUD BELTRAME


C'est le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui tôt ce samedi matin a annoncé sur Twitter le décès du gendarme, "mort pour la patrie".

UN HÉROS


Le militaire avait demandé au preneur d'otages de le prendre lui en échange d'un client du magasin... Il n'a pas survécu à ses blessures.

Police, justice et faits divers
Attaques dans l'Aude : le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame "tombé en héros"

Attaques dans l'Aude : le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame "tombé en héros"

Police, justice et faits divers
Trois morts dans des attaques dans l'Aude : les informations à retenir

Trois morts dans des attaques dans l'Aude : les informations à retenir

RÉCAP'


Voici les principales informations à retenir après la série d’attaques perpétrées entre Carcassonne et le Super U de Trèbes dans le département de l’Aude ce vendredi 23 mars 2018 : 


Quatre personnes ont été tuées et deux autres grièvement blessées ;

Les attaques ont été revendiquées par Daech 

L’auteur des faits, Radouane Lakdim, 25 ans, fiché S, a été abattu lors de l’assaut des forces de l’ordre ; 

Une proche de l’assaillant, "qui partageait sa vie", selon le procureur François Molins, a été placée en garde à vue ; ainsi qu'un mineur, ami du tueur, pour association de malfaiteurs terroristes criminelle

Une enquête pour les chefs d'"assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", "séquestrations" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle" a été ouverte par le parquet antiterroriste

HOMMAGE 


Alors que l'équipe de France de football affronte la Colombie ce vendredi soir, les 80.000 spectateurs du stade de France se sont tus pour une minute de silence en hommage aux victimes des attaques perpétrées dans l'Aude. 

urgent

Urgent

BILAN


Le gouvernement portugais indique qu'un citoyen portugais figure parmi les personnes tuées dans les attaques survenues dans le sud de la France. "La mort d'un citoyen portugais est confirmée. Elle a été confirmée par les autorités françaises à nos services consulaires", a déclaré à l'AFP le porte-parole du secrétariat d'Etat pour les Portugais de l'étranger.

MOLINS


En 2017, Radouane L. a fait "l'objet d'un suivi effectif de la part des services de renseignement", mais celui-ci n'a pas permis de déceler "un passage à l'acte".

MOLINS


Qui était l'assaillant?

"Habitant de Carcasonne, Radouane L. est né le 11 avril 1992 au Maroc", il était "fiché S depuis 2014" à cause de sa radicalisation et de ses liens avec la mouvance salafiste et "connu de la justice pour des faits de droits commun", notamment pour port d'armes et consommation de stupéfiants. Il avait été incarcéré un mois en août 2016.

MOLINS


Des investigations sont en cours notamment pour déterminer la provenance de l'arme et trouver d'éventuels complices.


Déjà, "une personne a été placé en garde à vue pour association de malfaiteurs en vue d'une activité terroriste et criminelle". Il s'agit d'une proche qui partageait sa vie.

MOLINS


La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'affaire, l'enquête porte sur "des faits d'assassinat en relation avec des activités terroristes", "tentatives d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique", "séquestration", "association de malfaiteurs", "homicides" et "tentatives d'homicides"

MOLINS


"L'enquête révèle qu'il s'est ensuite dirigé vers la caserne de Laperrine", "vraisemblablement afin d'attendre des militaires avant de se raviser, de faire demi-tour et de se diriger vers la caserne de CRS".

MOLINS


L'Opel Corsa a été retrouvée sur le parking, les gendarmes ont ainsi "fait le rapprochement avec le vol survenu le matin même à 10h13 dans la cité Aigle de Carcassonne"


Le chauffeur et propriétaire du véhicule avait été grièvement blessé, et le passager tué.

MOLINS


Ce sont ces tirs qui on déclenché "l'assaut du GIGN". L'assaillant a été abattu à 14h20 et deux gendarmes ont été blessés durant l'opération.

MOLINS


Il a ensuite blessé grièvement le colonel en lui tirant dessus à plusieurs reprises

MOLINS


L'assaillant est ensuite sorti en menaçant le colonel de gendarmerie avec son arme "il a sollicité un chargeur et menacé de tout faire sauter en cas d'intervention de la gendarmerie".


L'assaillant s'est ensuite retranché dans le magasin

MOLINS


Les otages ont été libérés dans le cadre d'une négociation : "le colonel du groupement de Gendarmerie de l'Aude a échangé sa place"

MOLINS


L'assaillant "est entré en criant Allak Akbar", il s'est présenté comme "un soldat de l'EI, se disant prêt à mourir pour la Syrie et a sollicité la libération de frères".


Il a ensuite tiré sur "un client et un employé du magasin" qui sont tous les deux décédés.

MOLINS


Peu après "des détonations" ont eu lieu "dans le Super U de la commune de Trèbes" dans lequel une cinquantaine de personnes était présente

MOLINS


Un individu armé a tiré ce matin "à plusieurs reprises" sur des policiers à 200 mètres de leur caserne ce matin, depuis un véhicule "une Opel Corsa blanche"

MOLINS


"Le niveau de la menace terroriste sur notre territoire n'a pas faibli", "il est le fait d'individus radicalisés sur notre territoire"

MOLINS


François Molins s'adresse tout d'abord aux victimes et à leurs proches à qui il transmet sa "compassion" et sa "sympathie"

RETOUR SUR LES FAITS


Ce que l'on sait de l'attaque survenue dans l'Aude :

Ce que l'on sait de l'attaque terroriste dans l'AudeSource : Sujet JT LCI
JT Perso

HOMMAGE


Anne Hidalgo, la maire de Paris, indique dans un tweet que la tour Eiffel s'éteindra en hommage aux victimes des attaques terroristes de Trèbes et Carcassonne. 

PERQUISITIONS 


Des hommes du RAID sont descendus dans la cité Ozanam, à Carcassonne, vendredi en fin d'après-midi, où une perquisition était en cours dans le quartier de l'assaillant d'un supermarché à Trèbes, Radouane Lakdim, a constaté un journaliste de l'AFP.

FSPRT


Radouane Laktim faisait partie de ce fichier. On vous explique de quoi il s'agit

Le bilan des attaques dressé par Emmanuel Macron fait état de 3 morts et 16 blessés dont deux dans un état grave. Il s'agit du gendarme et du passager d'un véhicule qu'aurait "carjacké" l'auteur de ces attaques. 

Le Président revient sur la revendication de Daech, "actuellement analysée"

Emmanuel Macron, le président de la République "salue le courage d'un officier de la gendarmerie", "il lutte actuellement contre la mort et toute nos pensées vont vers lui et sa famille"

MOLINS


Le procureur de la République de Paris, François Molins, tient une conférence de presse à 19h30 depuis les locaux du TGI de Carcassonne.

REVENDICATION


L'Etat islamique revendique, via son agence de propagande, l'attaque survenue ce jeudi à Trèbes. 

RÉACTIONS

Suspect abattu à Trèbes : Emmanuel Macron s'exprimeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Gérard Collomb confirme que le preneur d'otages, abattu à l'issue d'un assaut donné par les forces de l'ordre, a agi "seul". 

Le ministre donne également le nom du terroriste. Il s'agit de Redouane Lakdim, âgé de 26 ans, connu des services de police.  Il venait de Carcassonne. Il était connu pour possession de stupéfiants. Gérard Collomb explique qu'il reste "à savoir pourquoi à un moment donné, il a tiré pour se procurer une voiture, pourquoi dans sa course folle il a blessé des CRS qui faisaient un jogging et pourquoi il s'en est pris immédiatement aux personnes qui étaient là en faisant feu."

RÉACTIONS 

Sur place, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb s'exprime. Il fait le déroulé des attaques survenues ce jeudi. Il explique que le lieutenant-colonel présent sur place s'est substitué à un otage. "Je salue le courage de [ce gendarme] qui est gravement blessé, un acte d’héroïsme".

Le président de la République s'est exprimé, avant l'annonce officielle de la mort du preneur d'otages.

Aude : l'allocution de MacronSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
urgent

Urgent

Le preneur d'otages a été tué par les forces de l'ordre indique l'AFP de sources proches de l'enquête. 

Emmanuel Macron : "Il annonce qu'il sera dans quelques heures à Paris pour prendre et  coordonner les mesures à prendre"

RÉACTION 


Emmanuel Macron, depuis Bruxelles, réagit à ces attaques : "Tout porte à croire qu'il s'agit d'une attaque terroriste"

LE BILAN S'ALOURDIT


Les policiers ont découvert dans un fossé le corps d’une 3e victime, le conducteur d'une voiture retrouvée tout près de la caserne de CRS. Le passager de ce véhicule est hospitalisé dans un état très grave.

BILAN CONFIRME


Le ministère de l'Intérieur confirme le bilan connu des médias pour l'instant, c'est-à-dire deux personnes décédées. Ce bilan n'est que provisoire et il pourrait s'alourdir. 

urgent

Urgent

PROFIL 

Selon nos informations, le preneur d'otages est lourdement armé, notamment de grenades. Il a par ailleurs été vu dans sa voiture, criant "Allah Akbar" et disant vouloir venger ses "frères en Syrie". Il est par ailleurs connu de la DGSI pour avoir été l'un des tous premiers candidats au djihad. Selon nos informations, il réclame  la libération de Salah Abdeslam.

MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR

Selon nos informations, le ministère de l'Intérieur a décidé d'envoyer sur place un important dispositif sur place. Ainsi, la zone du Super U a été bouclée par la gendarmerie, qui a fait intervenir le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie, ainsi que le GIGN. Par ailleurs, la sous-direction antiterroriste est mobilisée, tout comme la Sécurité civile, avec 80 pompiers et des équipes médicales.

CIBLES 

NUMERO UTILE

Selon nos informations, la plaque d'immatriculation du véhicule utilisé par l'homme retranché dans le Super U renvoie à un homme connu de la DGSI, de nationalité marocaine. 

BLESSÉ


Selon le Premier ministre Edouard Philippe, le pronostic vital du CRS blessé à Carcassonne n'est "pas engagé". Ce CRS de Marseille a été blessé par balles alors qu'il rentrait de son jogging, à la compagnie de Carcassonne.

CONFIRMATION

Le maire de Trèbes confirme la mort de deux otagesSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

REACTION


Selon le Premier ministre : "Tout laisse à penser qu'il s'agirait d'un acte terroriste"

urgent

Urgent

Edouard Philippe s'exprime sur l'affaire : "Les opérations ne sont pas achevées. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie (...) Il s'agirait d'un acte terroriste. Gérard Collomb est en train de se rendre sur les lieux. Pour ma part, j'écourte mon déplacement à Mulhouse afin de me rendre à Paris et de rester en relation étroite et constante avec le président de la République". 

BILAN PROVISOIRE


Selon une source proche du dossier à l'AFP, la prise d'otage a fait au moins deux morts. Une information confirmée à LCI par une source policière. 


Sur LCI, Eric Ménassi, le maire de Trèbes, indique que figurent parmi les victimes "un client du magasin et un membre du personnel". 

EN IMAGES

Trèbes : les premières imagesSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Selon nos informations, le suspect se prétend sympathisant de Daesh et se dit prêt à mourir pour la Syrie. Selon les informations de M6 qui cite un témoin, le tireur aurait crié "Allah Akbar" en entrant dans le supermarché.


Par ailleurs, il réclamerait la libération de Salah Abdeslam. 

COLLOMB

PARQUET


La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit à l'instant des faits.

MINISTERE DE L'INTERIEUR


De son côté, le ministère de l'Intérieur confirme qu'une opération est en cours dans l'Aude par la gendarmerie, à Trèbes, dans un supermarché Super U. Le ministre suit la situation "avec attention".

REACTION 


Le Premier ministre Edouard Philippe parle d'une "situation sérieuse". 

info-tf1

Info tf1/lci

Selon nos informations, le GIGN est arrivé sur place. Le parquet antiterroriste de Paris n'a pas encore été officiellement saisi de l'affaire, mais s'entretient avec le parquet de Carcassonne pour évaluer la situation.

L'UNSA Police avance le chiffre de quatre CRS qui étaient partis faire leur footing. Une quarantaine d'agents de la CRS 53 sont sur place pour assurer un périmètre de sécurité.

Selon nos informations, (source policière à LCI), des tirs ont d'abord été tirés à Carcassonne sur plusieurs CRS venus de Marseille. Ils rentraient d'un footing lorsqu'un (ou plusieurs) individus a ouvert le feu sur eux. 

Une certaine confusion règne sur place. On ne sait pas si la fusillade de Carcassonne et la prise d'otages de Trèbes sont liés.

Selon le Parquet, l'homme responsable de la prise d'otage se revendique de Daesh. Mais on ne parle pas encore d'une affaire terroriste, tant que le parquet chargé de la lutte anti-terroriste ne s'est pas saisi. 

CONFINES


LCI a contacté le voisinage du Super U où se déroulerait actuellement une prise d'otage, essentiellement composé de concessionnaires automobiles et d'entreprises en bâtiment. Tous nous confirment qu'ils sont actuellement confinés à l'intérieur de leur locaux et qu'un important dispositif policier et gendarmerie est déployé sur place. 

TERRORISME


Le parquet annonce que le preneur d'otages de Trèbes se revendique de Daech.

"UN GUET-APENS"


Selon Yves Lefebvre (Syndicat Unité Police FO), il s'agirait d'un "guet-apens". Les deux policiers, qui se trouvaient à proximité de leur caserne de Carcassonne, ont été visés à six reprises. Le tireur aurait voulu recharger mais n'y serait pas parvenu. Le véhicule aurait alors pris la fuite en direction de Trèbes.

INCIDENT


Une vaste opération de police est en cours à Trèbes (Aude). Un peu plus tôt ce matin à Carcassonne, à quelques km de là, un policier qui faisait son jogging s’est fait tirer dessus par un individu à bord d’un véhicule. Le policier, qui sortait alors de la caserne avec quatre collègues, a été touché à l’épaule, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Quatre personnes ont été tuées dans une série d'attaques survenues dans l'Aude, vendredi 24 mars au matin. Un homme armé a tout d'abord tué un homme à Carcassonne et tiré sur des CRS avant de prendre en otage plusieurs personnes dans un supermarché, où il a de nouveau tué trois personnes. Il a été abattu en début d'après-midi.

L'individu se réclamait de Daech. Il était connu des services de renseignement.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info