Le procès hors normes des attentats de janvier 2015

EN DIRECT - Attentats de janvier 2015 : des peines de quatre ans de prison à la perpétuité prononcées

Aurélie Sarrot
Publié le 16 décembre 2020 à 17h47
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

HISTORIQUE - Après trois mois d'audiences intenses mais chaotiques, la cour d'assises spéciale de Paris a rendu son verdict au procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. Des peines allant de quatre ans de prison à la perpétuité ont été prononcées. Le principal accusé a d'ores et déjà fait part de son intention de faire appel.

Police, justice et faits divers
Condamné à 30 ans de prison, Ali Riza Polat va faire appel

Condamné à 30 ans de prison, Ali Riza Polat va faire appel

urgent

Urgent

APPEL


Le Franco-Turc Ali Riza Polat, condamné à trente ans de réclusion criminelle pour "complicité" des crimes terroristes des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher en 2015, va faire appel de sa condamnation, ouvrant ainsi la voie à un second procès, a annoncé mercredi son avocate.


Me Isabelle Coutant-Peyre a annoncé à la presse son intention de faire "évidemment" appel de la condamnation à trente ans de réclusion assortis d'une période de sûreté des deux tiers de M. Polat, principal accusé, alors que le parquet national antiterroriste avait réclamé contre lui la perpétuité. 

REPRISE

CHARLIE


Le patron de la rédaction de Charlie Hebdo Riss et Maryse Wolinski, la femme du dessinateur Georges Wolinski assassiné le 7 janvier 2015, sont présents à l'audience.

UN ACCUSÉ DANS LA SALLE


Alors que le verdict est attendu à 16 heures, Christophe Raumel, seul accusé à comparaître libre est installé sur son strapontin. Depuis son arrivée dans la salle d'audience, il fixe le sol. Christophe Raumel encourt 10 ans d'emprisonnement, le parquet a requis cinq ans à son encontre. 

DES JOURNALISTES PRÉSENTS DÈS 8h30


Mercredi 16 décembre, jour de verdict au procès des attentats de janvier 2015, la presse est venue en nombre. Plusieurs journalistes sont présents depuis ce matin 8h30. 15 places sont attribuées à la presse dans la salle d'audience. Le reste est pour les parties civiles, et les avocats. 

De nombreuses caméras sont positionnées devant la salle d'audience 2.02. 

VERDICT ATTENDU À 16H


Les avocats généraux ont réclamé des peines allant de cinq ans d'emprisonnement à la réclusion criminelle à perpétuité.  Les plus lourdes peines ont été requises contre deux "complices" présumés des attentats : Mohamed Belhoucine, jugé par défaut après son départ pour la Syrie, et Ali Riza Polat, présenté comme la "pièce maîtresse" des actes préparatoires. 


Trente ans de réclusion criminelle ont été requis contre la compagne en fuite d'Amédy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, et vingt ans contre Mehdi Belhoucine, qui l'avait aidée à partir, tous deux également jugés en leur absence. 


De cinq à vingt ans de prison ont été demandés à l'encontre des dix autres accusés présents, soupçonnés d'avoir fourni des armes ou du matériel "en connaissance de cause de l'engagement jihadiste" des auteurs des attaques, selon les avocats généraux. 

VERDICT ATTENDU À 16h


Après trois mois d'audiences intenses mais chaotiques, la cour d'assises spéciale de Paris rend mercredi son délibéré au procès de 14 soutiens présumés des auteurs des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher.

Un procès "pour l'Histoire", hors normes et intégralement filmé. Du mercredi 2 septembre 2020 au mardi 10 novembre 2020, 14 accusés doivent répondre d'avoir apporté un soutien aux frères Saïd et Chérif Kouachi ainsi qu'à Amédy Coulibaly pour les aider à perpétrer les attaques perpétrées à la rédaction de Charlie Hebdo, Montrouge et l'Hyper Cacher, les 7, 8 et 9 janvier 2015. 

Parmi eux, trois sont visés par un mandat d’arrêt international depuis leur fuite commune en Syrie dans les jours précédant les attaques : Hayat Boumeddiene, 32 ans, épouse d’Amedy Coulibaly, et les frères Mohamed et Mehdi Belhoucine, 33 et 29 ans. Parmi les onze accusés présents, un seul, Ali Riza Polat, 33 ans, encourt la réclusion criminelle à perpétuité, pour complicité des crimes et délits commis par les trois terroristes, neutralisés par les forces de l'ordre à l'issue de trois jours d'horreur. 

Lire aussi

Dans l'enceinte du tribunal judiciaire des Batignolles, pas moins de quatre salles d'audience, une principale et trois pour les retransmissions, sont mobilisées pour pouvoir accueillir pas moins de 200 parties civiles, 94 avocats et 90 médias accrédités, dont une trentaine d'étrangers. Le public, lui, peut aussi assister à l'audience, depuis l'auditorium, également réquisitionné pour ces 49 jours de ce procès "pour l'Histoire".

Suivez le procès en direct dans le fil en tête de cet article grâce à nos journalistes présents sur place.


Aurélie Sarrot

Tout
TF1 Info