Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre
En Direct

EN DIRECT - Procès 13-Novembre : tensions pendant l'interrogatoire d'Abdeslam, les avocats de la défense quittent la salle

La rédaction de TF1info
Publié le 15 mars 2022 à 18h16, mis à jour le 15 mars 2022 à 18h23
EN DIRECT - Procès 13-Novembre : tensions pendant l'interrogatoire d'Abdeslam, les avocats de la défense quittent la salle

Source : Alain JOCARD / AFP

Les avocats de la défense au procès des attentats du 13-Novembre ont unanimement quitté la salle d'audience mardi.
Ils dénoncent le refus de la cour d'acter formellement des incidents survenus pendant l'interrogatoire très tendu du principal accusé, Salah Abdeslam.
Des applaudissements et hurlements ont retenti à plusieurs reprises dans le public lors de cette audience électrique.

TENSIONS


Les avocats de la défense au procès des attentats du 13-Novembre ont unanimement quitté la salle d'audience mardi pour dénoncer le refus de la cour d'acter formellement des incidents survenus pendant l'interrogatoire très tendu du principal accusé, Salah Abdeslam.


Des applaudissements et hurlements ont retenti à plusieurs reprises dans le public lors de cette audience électrique. Le président Jean-Louis Périès a décidé de suspendre les débats peu avant 18H00. Ils reprendront mercredi midi.

MOHAMMED AMRI POSITIF AU COVID


Mohammed Amri a été testé positif au Covid-19, a-t-on appris ce dimanche, à deux jours de la reprise de l'audience, qui paraît compromise. Ouvert le 8 septembre, le procès des attaques qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis a déjà été interrompu à deux reprises depuis début janvier, deux accusés - dont Salah Abdeslam - ayant contracté le coronavirus. 


Mohammed Amri quant à lui a fait un test antigénique dimanche qui s'est avéré positif, a indiqué le président de la cour d'assises spéciale de Paris dans un message envoyé aux avocats. "En l'état il apparaît que l'audience ne pourra reprendre mardi ni cette semaine compte tenu du délai d'isolement en vigueur", selon le message. D'autres détenus doivent en outre être dépistés.


Après les premiers interrogatoires des accusés sur le fond, la semaine devait être consacrée à de nouvelles auditions d'enquêteurs belges.

Les avocats de la défense au procès des attentats du 13-Novembre ont unanimement quitté la salle d'audience mardi pour dénoncer le refus de la cour d'acter formellement des incidents survenus pendant l'interrogatoire très tendu du principal accusé, Salah Abdeslam.

Des applaudissements et hurlements ont retenti à plusieurs reprises dans le public lors de cette audience électrique. Le président Jean-Louis Périès a décidé de suspendre les débats peu avant 18h. Ils reprendront mercredi midi.

Retrouvez dans le fil ci-dessus les dernières informations sur le procès des attentats du 13-Novembre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info