EN IMAGES - Tensions en marge du rassemblement kurde à Paris, 11 interpellations

I.N avec AFP
Publié le 24 décembre 2022 à 16h23, mis à jour le 24 décembre 2022 à 17h54

Source : TF1 Info

Des tensions ont éclaté ce samedi en marge du rassemblement à Paris en hommage aux trois militants kurdes tués la veille dans une fusillade.
Au moins quatre voitures ont été renversées, dont une a été brûlée.

Le rassemblement a dégénéré. Des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre en marge de la manifestation qui réunissait, ce samedi 24 décembre, plusieurs milliers de personnes à Paris. Ils se sont réunis pour rendre hommage aux trois Kurdes tués et aux trois autres personnes blessées la veille près d'un centre culturel kurde de la capitale. Vers 13h, une heure après le début du rassemblement place de la République, des affrontements ont commencé sur le boulevard du Temple, à proximité.

undefinedundefinedJULIEN DE ROSA / AFP

11 interpellations

Au moins quatre voitures ont été renversées, dont au moins une incendiée, et des poubelles brûlées. Quelques dizaines de manifestants ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. "Vive la résistance du peuple kurde", ont crié plusieurs d'entre eux.

undefinedundefinedJULIEN DE ROSA / AFP
undefinedundefinedJULIEN DE ROSA / AFP
undefinedundefinedJULIEN DE ROSA / AFP

Le cortège, fort de plusieurs milliers de personnes à l'origine, s'est scindé en deux en raison de ces tensions et seules quelques centaines de manifestants sont parvenus à rejoindre peu après 14h la place de la Bastille, point d'arrivée du cortège.

Finalement, dans l'après-midi, Laurent Nuñez, préfet de police, a indiqué sur BFM TV : "Onze interpellations ont été réalisées par les forces de sécurité intérieure, essentiellement pour dégradation". "L'intervention a consisté à isoler le groupe de casseurs du reste de la manifestation, pour qu'elle puisse continuer à se dérouler normalement."

31 membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés et un manifestant a été touché à l'arcade sourcilière, a-t-il ajouté. Côté dégradations, "une quinzaine de vitrines ont été étoilées, pas brisées"


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info