Après 11 jours d'école fermée suite à des malaises, les élèves de Fère-Champenoise (Marne) ont fait leur rentrée ce lundi, dispersés dans d'autres établissements.
Pour le moment, les causes de ces intoxications ne sont pas confirmées, ce qui inquiète les habitants.
Une angoisse sur laquelle jouent des escrocs qui ont décidé de profiter de la situation en proposant des tests de pollution de l'air.

Ce lundi 10 juin au matin, à Fère-Champenoise (Marne), les enfants et leurs parents étaient heureux de se retrouver tous en meilleure santé. Les écoliers sont désormais accueillis au collège, et dans un bâtiment municipal. Aucun nouveau cas de malaise mystérieux n'a été signalé. "On va attendre de savoir ce que ça va donner au niveau des capteurs qui vont être posés. Et puis voilà", affirme une mère de famille, dans le reportage de TF1 disponible en tête de cet article. 

Après l'installation de capteurs en fin de semaine dernière devant la maternelle du village, ce lundi matin, c'est à l'école primaire que du matériel plus important et plus précis a été placé. "On va regarder un certain nombre de polluants gazeux, les particules également dans l'air extérieur, puis on va regarder dans l'air intérieur d'autres polluants qui sont aussi gazeux comme le CO2, qui peut avoir des impacts", précise Cyril Pallarès, directeur opérationnel chez ATMO Grand Est. 

Si vous êtes contactés par des personnes venant vérifier la qualité de l’air dans votre habitation, attention, c'est une arnaque.
Mairie de Fère-Champenoise

Les résultats seront connus dans une semaine pour les espaces intérieurs, et ce mardi au plus tard pour toutes les mesures extérieures. Mais pour les adultes eux aussi intoxiqués qui accompagnaient les enfants, l'attente devient trop longue. "On est trop à avoir les mêmes symptômes : hausse de tension, dès qu'on fait un effort, on désature, c'est pas mon état normal. Je suis plutôt sportive, dès qu'il y a un effort, je tiens quand même... et là non. Et mes collègues sont pareils", assure Marielle, agente périscolaire intoxiquée. "On est tous en attente de réponse. On voudrait aussi rassurer les parents, mon équipe et puis repartir sur de bonnes bases", ajoute Alice Vitrier, responsable de l'accueil périscolaire.

C'est justement sur cette inquiétude que jouent les escrocs. Car, depuis plusieurs jours, une arnaque a fait son apparition dans la commune : des individus ont proposé à des habitants des tests de pollution de l'air de leur maison. Et ceux qui refuseraient s’exposeraient à une amende. La mairie de Fère-Champenoise a immédiatement dénoncé cette duperie. "Attention arnaque. Si vous êtes contactés par des personnes venant vérifier la qualité de l’air dans votre habitation, attention, c'est une arnaque. Ils ne sont habilités par aucun service", a-t-elle prévenu dans un message publié sur Facebook le 4 juin. Parmi les commentaires, une habitante déclare par exemple avoir "été appelée quatre fois" dans la même journée. "Si tu refuses, c'est 400 euros d’amende", écrit un autre habitant.

Pour rappel, si vous êtes victime d'une arnaque, plusieurs options s'offrent à vous, détaillées sur ce site gouvernemental. Vous pouvez notamment téléphoner au service Info Escroqueries, ou encore échanger avec un policier et prendre rendez-vous dans un commissariat sur masecurite.interieur.gouv.fr. Sur ce même site internet, ainsi que sur Pharos et Thesee, d'autres plateformes gouvernementales, vous pouvez dénoncer "des contenus illicites sur internet, des courriels et SMS indésirables."


V. F | Reportage TF1 : Vincent Dietsch et E. Hassani

Tout
TF1 Info