États-Unis : accusé de viols, l'acteur porno Ron Jeremy sera déclaré inapte à être jugé pour cause de "démence sévère"

A. Lo. avec AFP
Publié le 7 janvier 2023 à 16h13

Source : Sujet TF1 Info

La star du porno, Ron Jeremy, devrait être déclaré inapte pour son procès.
Selon le Los Angeles Times, il souffrirait de "démence sévère".
Il avait été inculpé en juin 2020 pour des viols et agressions sexuelles sur 21 victimes, dont certaines mineures.

Le procès de Ron Jeremy pourrait ne pas avoir lieu. L'acteur de films pornos, inculpé en Californie pour des viols et agressions sexuelles sur 21 victimes de 15 à 51 ans, devrait être déclaré inapte, selon le Los Angeles Times, car il souffrirait de "démence sévère".

Si son état ne s'améliore pas, nous ne pourrons pas le juger pour ses crimes
Le procureur Paul Thompson

Des tests psychiatriques avaient été ordonnés par un juge, car l'acteur, qui a à son actif plus de 1700 apparitions dans des films X depuis la fin des années 1970, n'avait pas reconnu l'un de ses avocats, Stuart Goldfarb, lorsque celui-ci lui avait rendu visite en prison. Selon un email obtenu par le quotidien américain, les médecins mandatés à la fois par l'accusation et la défense estiment qu'il est malade et que son discernement est sérieusement affecté.

"Vu l'accord des experts, l'accusé va être déclaré inapte pour un procès", explique dans cet e-mail l'un des procureurs du parquet de Los Angeles, Paul Thompson. "Si son état ne s'améliore pas, nous ne pourrons pas le juger pour ses crimes.

Ron Jeremy faisait de longue date l'objet d'accusations de violences sexuelles au sein de la profession et avait été tenu à l'écart de différents événements ces dernières années. En juin 2020, il avait été accusé du viol de trois femmes et d'agression sexuelle sur une quatrième. Son arrestation et sa comparution devant un tribunal de Los Angeles avaient suscité une nouvelle vague de plaintes contre le sexagénaire, sous les verrous depuis lors. Les faits les plus anciens remontent à 1996.

Ron Jeremy, qui s'était déclaré totalement "innocent" sur Twitter, a plaidé "non coupable" de tous les faits dont il est accusé. En juin 2020, Me Goldfarb avait démenti en bloc les accusations contre son client, assurant qu'il n'était "pas un violeur". 


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info