Extradition de Sébastien Raoult aux États-Unis : la justice marocaine émet un avis favorable

Léa Prati avec AFP
Publié le 8 août 2022 à 16h39, mis à jour le 8 août 2022 à 18h20
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La justice marocaine a émis, ce lundi 8 août, un "avis favorable" pour l'extradition vers les États-Unis de Sébastien Raoult.
Deux mois plus tôt, ce Français avait été arrêté à Rabat sur l'ordre des autorités américaines.
Il est notamment accusé d'avoir participé aux hackings de plusieurs grandes firmes américaines comme Microsoft.

Ce lundi 8 août, la Cour de Cassation du Maroc a émis un "avis favorable" quant à l'extradition de Sébastien Raoult vers les États-Unis. Ce Français de 21 ans est notamment soupçonné d'avoir participé à plusieurs affaires de cybercriminalité, selon un document officiel consulté par l'AFP.

Dans sa décision rendue le 20 juillet, la plus haute cour du pays "n'a pas ordonné" l'extradition du Français de 21 ans mais s'y est dite "favorable". L'extradition elle-même ne peut être décidée que "par le Premier ministre sur proposition d'une commission réunissant aussi les ministres des Affaires étrangères et de la Justice", a expliqué à l'AFP une source marocaine proche du dossier.

Pour motiver sa décision, la Cour de cassation indique que la demande d'extradition a été présentée par les Etats-Unis "dans le délai prévu par la loi", accompagnée de tous les documents nécessaires. En outre, elle précise que les "crimes" pour lesquels il est réclamé par les Américains "ont leurs équivalents dans le code pénal marocain" et ajoute que "la demande d'extradition remplit toutes les conditions exigées par la loi".

Lire aussi

Incarcéré depuis plus de deux mois à Rabat

Le 31 mai dernier, ce jeune homme de 21 ans, originaire d'Epinal (Vosges), avait été arrêté à l'aéroport de Rabat-Salé à la demande des autorités américaines alors qu'il s'apprêtait à rejoindre Bruxelles. Il est retenu depuis plus de deux mois dans la prison de Tiflet 2, située à l'est de la capitale marocaine. 

Samedi 6 août, son père en avait appelé au président français Emmanuel Macron, pour que Sébastien Raoult soit jugé en France. L'avocat de Sébastien Raoult, Philippe Ohayon, a affirmé auprès de l'AFP que la décision de la justice marocaine "nous renforce dans notre détermination à obtenir l'extradition en France" du jeune Français, qui a réitéré sa demande d'ouverture d'une information judiciaire en France, assortie d'un mandat d'arrêt français pour obtenir l'extradition de son client vers la France.

La cause ? Selon le FBI, il ferait partie du groupe de hackers ShinyHunters, connu pour être l'auteur de nombreux vols de données sur Internet, notamment contre plusieurs grandes firmes américaines comme Microsoft et de Wattpad. Le mandat d'arrêt contre Sébastien Raoult, l'accuse  notamment de "complot en vue de commettre fraude et abus électronique", "fraude électronique" et "vol d'identité grave". Il risque jusqu'à 116 ans de prison outre-Atlantique s'il est déclaré coupable des faits qui lui sont imputés.


Léa Prati avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info