Féminicide à Paris : le policier suspecté du meurtre de sa campagne s'est rendu

Féminicide à Paris : le père du policier en fuite l'appelle à "se rendre sans délai"

La rédaction de TF1info avec AFP
Publié le 18 février 2022 à 14h13
JT Perso

Source : JT 20h WE

Arnaud B., le policier suspecté d'avoir tué sa compagne dans le 19e arrondissement de Paris, est activement recherché depuis le 28 janvier.
À la télévision, son père l'appelle à "se rende sans délai" aux forces de l'ordre.

"Arnaud, si tu m'entends, si tu vois ce message, je te demande de te rendre sans délai dans un commissariat ou une gendarmerie la plus proche". Ce vendredi 18 février sur BFMTV, le père du policier soupçonné d'avoir tué sa compagne en janvier dernier à Paris a appelé son fils à se "rendre sans délai" aux autorités.

"Fais-le pour Amanda, pour ses parents, sa famille, on a besoin de savoir", a-t-il continué à visage découvert, mais sans révéler son identité. Depuis le 28 janvier, son fils de 29 ans et gardien de la paix est recherché par les policiers après que le corps de sa compagne, morte par strangulation, a été retrouvé dans son appartement parisien. Le corps de la jeune femme de 28 ans avait été découvert dans la salle de bain par les policiers venus au domicile du suspect.

Un retrait bancaire de 1500 €

"Je demande aussi aux personnes qui ont pu t'aider dans cette fuite inutile de se manifester le plus rapidement possible", ajoute le père. Ce dernier avait rencontré à plusieurs fois la compagne de son fils. C'était "un rayon de soleil, toujours souriante, adorable", décrit-il, avant d'évoquer son propre enfant, "un brin possessif" mais qui "n'a jamais été colérique". 

"Peu de temps après les faits", a affirmé, ce vendredi à l'AFP, une source judiciaire, le gardien de la paix a effectué un retrait bancaire de 1500 euros à Breteuil, dans l'Oise, une commune située à une centaine de kilomètres de la capitale. Le 12 février, la voiture du policier avait été reconnue par un riverain "sur le parking du Burger King d'Amiens-Sud", rapporte une source proche du dossier. Son arme a également été retrouvée.

Lire aussi

L'homme, toujours introuvable, avait déjà été condamné pour des faits de violences conjugales par le passé, et avait dû effectuer un stage de sensibilisation.


La rédaction de TF1info avec AFP

Tout
TF1 Info