Féminicide de Charleville-Mézières : l'homme soupçonné d'avoir tué sa compagne mis en examen

A. Lo. avec AFP
Publié le 1 janvier 2023 à 10h38, mis à jour le 3 janvier 2023 à 12h52

Source : JT 20h Semaine

Une jeune femme est décédée à Charleville-Mézières, dans la matinée de samedi.
Mère de famille, elle avait 23 ans.
Son compagnon a été interpellé et mis en examen pour meurtre lundi à l'issue de sa garde à vue.

Une jeune femme de 23 ans a été retrouvée grièvement blessée et a succombé peu de temps après, samedi 31 décembre en début de matinée, à Charleville-Mézières. Son compagnon de 25 ans a été interpellé et placé en garde à vue pour "homicide volontaire", a annoncé le parquet, confirmant une information du journal L'Ardennais.

Un homme connu de la justice

C'est peu avant 7 heures que la police a été amenée à intervenir dans le quartier de la Houillère, après avoir été avertie d'appels au secours lancés par une jeune femme. Les policiers ont alors découvert cette femme grièvement blessée dans un appartement. Présentant "des blessures par arme blanche", elle est décédée vers 9 heures.

Selon la procureure de la République, Magali Josse, un jeune homme de 25 ans avec lequel elle entretenait une relation sentimentale a été interpellé peu après la découverte de la victime, vers 8 heures, et placé en garde à vue. "Il reconnaît en partie le déroulement des faits", a indiqué la magistrate.

Connu de la justice, l'homme avait été condamné à deux reprises mais pas pour des violences conjugales, selon les informations dont disposait la procureure. Le couple n'avait pas d'enfant en commun, mais la victime était pour sa part "mère de famille", a précisé la magistrate, sans plus de précision à ce stade.

Samedi soir, la garde à vue du jeune homme a été prolongée. Le parquet de Charleville-Mézières doit se dessaisir de l'enquête au profit du pôle criminel du parquet de Reims. 

Déjà condamné pour "complicité de meurtre"

Lundi après-midi, l'homme de 25 ans soupçonné d'avoir tué samedi sa compagne de 23 ans  d'une trentaine de coups de couteau, a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire, a annoncé le procureur. 

Le mis en cause est suspecté d'avoir agi "en récidive", après une première condamnation pour "complicité de meurtre" en 2018 en Guyane. Il a été condamné à deux autres reprises notamment pour violence.


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info