Un homme âgé de 84 ans a été interpellé et place en garde à vue mercredi par les gendarmes.
Ce dernier a reconnu avoir tué sa femme, âgée de 75 ans, en l'étranglant.
Les faits ont eu lieu sur la commune de Vinon-sur-Verdon (Var).

C'est un fils majeur du couple qui ne vit plus avec ses parents qui a appelé les secours mercredi pour alerter du drame qui venait de se produire chez eux. Vers 17 heures ce jour-là, son père, âgé de 84 ans, a eu une altercation avec sa femme de neuf ans sa cadette à leur domicile de Vinon-sur-Verdon, au nord de Manosque dans le Var. 

Selon l'octogénaire, la dispute a rapidement viré au drame. Le mari a mortellement étranglé son épouse. À leur arrivée, les secours ont tenté en vain de réanimer la victime. Le médecin légiste a constaté le décès par asphyxie de la septuagénaire. 

L'octogénaire placé en garde à vue

Le parquet de Draguignan s'est déplacé sur le lieu du crime et a ouvert une enquête pour "homicide volontaire aggravé par la qualité de conjoint".  L'octogénaire a immédiatement placé en garde à vue. 

L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de gendarmerie nationale de Brignoles "à l'issue des premières investigations, l'ouverture d'une information judiciaire sera requise", indique le procureur de la République Pierre Couttenier.

Mardi dernier, Eric Dupond-Moretti révélait que le nombre de féminicides en France avait baissé de 20% entre 2022 et 2023 avec 94 féminicides enregistrés l'année dernière contre 118 en 2022. 

Ce féminicide est déjà le troisième commis sur le sol français depuis le début de l'année 2024. 


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info