SÉCURITÉ- Le ministre de l'Intérieur a demandé aux préfets de renforcer la sécurité autour des lieux de culte chrétiens et des sites de commerce, à l'occasion des fêtes de fin d'année, en raison à la fois de la menace terroriste et d'un risque accru de braquages.

Gérald Darmanin a envoyé un télégramme à tous les préfets de France, dont LCI s'est procuré une copie, leur demandant de renforcer la sécurité devant les lieux de culte et dans les zones de commerces, ainsi que sur les axes des flux de marchandises, comprenant les plateformes logistiques de distribution. 

Selon ce document signé de la main du ministre de l'Intérieur, la "posture Vigipirate (...) exige une attention particulière sur les sites symboliques, ou qui rassemblent de nombreuses personnes en cette période" de fêtes. Le niveau d'alerte est placé à "sécurité renforcée-risque attentat", et la vigilance des autorités locales devra porter tout particulièrement sur "les marchés de Noël, les zones commerciales et les lieux de culte pour les offices de Noël"

Le dispositif devra être "dissuasif et visible", est-il précisé, avec au besoin le recours aux militaires de la force Sentinelle et aux polices municipales, notamment à l'heure des messes. 

Par ailleurs, Gérald Darmanin appelle à une surveillance particulière des "commerces, transports de fonds, bijouteries et débits de tabac", qui seraient plus exposés à cette période à des risques de "délinquance violente".  

Début décembre, deux hommes de 23 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour un projet d'attaque terroriste au couteau sur des passants, "autour de la période de Noël", dans des centres commerciaux, des universités ou dans la rue, selon une source judiciaire.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info