Incendies, restrictions d'eau : une sécheresse historique

Feu en Ardèche : le suspect mis en examen pour incendie volontaire et placé en détention provisoire

La rédaction de TF1info
Publié le 29 juillet 2022 à 18h03
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le suspect mis en cause dans les incendies qui se sont déclarés dans le sud de l'Ardèche a été mis en examen pour incendie volontaire, vendredi.
Il a été placé en détention provisoire.

Il risque jusqu'à 15 ans de prison. L'homme, qui a avoué jeudi être à l'origine des incendies qui ont ravagé 1200 hectares en Ardèche, a été mis en examen pour incendie volontaire. La procureure de la République de Privas, Cécile Deprade, a indiqué à LCI que l'homme avait été présenté à un magistrat instructeur du tribunal judiciaire de Privas en début d'après-midi vendredi et qu'il avait été placé en détention provisoire. 

Le suspect de 44 ans avait été placé en garde à vue mercredi en fin de matinée. Il "présentait un taux d'alcool significatif lors de son interpellation" avant de passer aux aveux après avoir été "confronté aux nombreux témoignages recueillis par les enquêteurs" établissant sa présence et celle de sa voiture sur le départ des feux, selon un communiqué du parquet de Privas. 

Prudence

Le feu en Ardèche a été maîtrisé jeudi soir. Quelque 150 sapeurs-pompiers sont restés mobilisés sur le terrain cette nuit pour éviter toute reprise, alors que la grande sècheresse et le vent ont favorisé les départs de feu dans plusieurs départements ces derniers jours dans l'Hexagone. 

Lire aussi

Si les étés sont secs dans le sud, avec le réchauffement climatique, l'intensité de ces épisodes de sécheresse risque encore d'augmenter, selon les experts de l'ONU. En France, le niveau de sécheresse a atteint un record, avec 91 départements sur 96 obligés d'imposer de restrictions d'eau.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info