Lucas Hernandez passible de prison : que reproche la justice espagnole à l'international français ?

CQ
Publié le 13 octobre 2021 à 18h16, mis à jour le 13 octobre 2021 à 18h30
JT Perso

Source : TF1 Info

JUSTICE - Le joueur français du Bayern Munich est convoqué le 19 octobre par le tribunal correctionnel de Madrid afin que l'ordonnance d'incarcération lui soit notifiée. L'affaire qui lui vaut d'avoir à comparaître remonte à il y a quatre ans.

Heureux vainqueur de la Ligue des nations avec l’Equipe de France, Lucas Hernandez est désormais rattrapé par une ancienne affaire judiciaire. Selon les informations du quotidien espagnol As, le défenseur du Bayern Munich est convoqué devant le tribunal supérieur de justice de Madrid le 19 octobre pour qu’il lui soit notifié une ordonnance d’incarcération. Après cette audience, portant sur les suites d'une affaire remontant à il y a quatre ans, il disposera de dix jours pour entrer "volontairement" en prison, dans le centre pénitentiaire de son choix. 

Une garde à vue et une peine jamais exécutée

Le 3 février 2017, Lucas Hernandez, évoluant à l'époque à l’Atlético de Madrid, avait été surpris sous emprise de l’alcool et se battant en pleine rue avec sa compagne Amelia de la Ossa Lorente. Le couple avait alors été condamné par la justice madrilène pour "violences domestiques" à un mois de travaux d’intérêt général et à six mois d’éloignement à minimum 500 mètres l’un de l’autre. 

Mais quatre mois plus tard, ils avaient été aperçus ensemble à l’aéroport de Madrid alors qu’ils rentraient de lune de miel à Miami. Un manquement qui avait valu au joueur des Bleus plusieurs heures de garde à vue ainsi qu'une peine d’un an de prison requise par le parquet de Madrid en janvier 2018. Dans la foulée, un tribunal l'avait condamné à six mois de prison un an plus tard. Son appel ayant été refusé, Lucas Hernandez doit dorénavant se présenter devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Madrid. 

Lire aussi

Comme le précise As, c'est bien d'avoir enfreint une décision judiciaire qui vaut aujourd'hui au joueur du Bayern une nouvelle convocation devant le tribunal, et non pas les violences commises sur sa compagne. À noter qu'Amelia de la Ossa Lorente avait échappé à une condamnation, car la mesure d’éloignement ne lui avait pas été notifiée à temps. Selon le tribunal de Madrid, Lucas Hernandez a fait appel de l'exécution de la décision et pourrait éviter la prison si celui-ci venait à être accepté. En Espagne, les peines d’emprisonnement de moins de deux ans ne sont généralement pas appliquées sauf en cas de récidive. 


CQ

Tout
TF1 Info