Violences sexuelles : "forte augmentation" du nombre de victimes dans les transports en commun

par Jules FRESARD
Publié le 14 septembre 2023 à 15h07

Source : JT 20h Semaine

Le ministère de l'Intérieur a dévoilé jeudi les chiffres des vols et des violences enregistrés en 2022 dans les transports en commun.
De manière générale, les vols et violences ont augmenté de 2% par rapport à 2021.
Mais les violences sexuelles ont connu une forte hausse, avec une augmentation de 13%.

Le ministère de l'Intérieur a dévoilé ce jeudi les chiffres des vols et violences enregistrés dans les réseaux de transports en commun français en 2022. Avec 124 570 victimes au total, les services de l'État soulignent une hausse de 2% par rapport à 2021, "mais un niveau toujours inférieur au nombre de victimes avant la pandémie de Covid-19". Ces chiffres portent sur les systèmes de bus, tramways, métros, RER et TER à travers tout le pays. 

Les vols sans violence constituent la majeure partie des faits recensés, puisqu'ils regroupent 82% des victimes. "Entre 2021 et 2022, le nombre de victimes de vols sans violence enregistrées augment légèrement dans les transports en commun (+5%), mais beaucoup moins rapidement que tout lieu, hors transports en commun (+15%)", souligne le ministère de l'Intérieur. Les vols violents ont de leur côté fortement diminué entre 2021 et 2022, de -24%.

Forte augmentation des violences sexuelles

Les auteurs du rapport notent cependant "une forte augmentation" du nombre de victimes de violences sexuelles, de +13% entre 2021 et 2022 dans l'ensemble de la France, et jusqu'à +19% en Île-de-France seulement, "dans un contexte de libération de la parole", note le ministère. 

Cette dynamique se retrouve dans tout lieu, puisque les victimes de violences sexuelles ont augmenté de 12% en 2022 en France. Selon ce rapport, les violences sexuelles dans les transports représentent 3% des affaires recensées au niveau national. 

Dans les transports en commun, les victimes sont plus souvent étrangères (27%) et particulièrement venant d'ailleurs que d'Europe. La région francilienne "cumule 62 % des vols et violences enregistrés dans les réseaux de transports en commun", note le rapport du ministère de l'Intérieur.


Jules FRESARD

Tout
TF1 Info