L'enquête judiciaire se poursuit sur l’île de Madère (Portugal), où les corps inanimés de Véronique et Laurent Blond ont été retrouvés début avril sur leur lieu de vacances.
Leur fille cadette, Johanna Blond, annonce rouvrir la boulangerie de ses parents, lundi 15 avril, à Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne).

"De tout cœur avec vous", "nous serons là"... les mots d'encouragement affluent après l'annonce sur Facebook de la réouverture, lundi 15 avril, de "L’Épi blond". C'est cette boulangerie artisanale, à Beaumont-de-Lomagne, que Véronique et Laurent Blond tenaient depuis sept ans. "C’est un peu la vie qui va reprendre son cours à Beaumont", a réagi le maire de la commune Jean-Luc Deprince auprès de La Dépêche

Une décision prise par Johanna, la fille du couple. "C’était leur commerce, leur bébé à eux. On a décidé de faire appel à un mandataire judiciaire pour qu’il puisse prendre en compte la gestion des fournisseurs, les salariés et les comptes bancaires. Il va nous délester de beaucoup de choses", confie la cadette auprès de nos confrères. 

Après des vacances sur l’île de Madère (Portugal), le couple aurait dû rouvrir la boulangerie lundi 24 mars, mais il a disparu quelques jours avant leur retour en France. Ils n'avaient plus donné signe de vie après être partis pour une randonnée le 16 mars dernier à Sao Vicente. Après plusieurs jours de recherche terrestre et aquatique, les deux corps sans vie ont été découverts les 4 et 5 avril. 

L'enquête toujours en cours

Bien qu'il soit difficile d'identifier formellement les deux corps, tout semble indiquer qu'il s'agit du couple des touristes français. Les enquêteurs, eux, privilégient la piste de l'accident, a indiqué la police mercredi. L'accident "est notre hypothèse la plus probable", surtout "après la découverte mardi d'une chaussure et d'un sac à dos avec des documents appartenant au couple", a déclaré à l'AFP le commissaire Joao Gois. 


M.T

Tout
TF1 Info